Nouveaux permis de transformation de poissons de fond

Québec, le 16 mai 2000 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, monsieur Rémy Trudel, annonce qu’il relance le processus de délivrance de deux nouveaux permis de transformation de produits marins dans le secteur Est de la Basse-Côte-Nord.







Le ministre a tenu à préciser que cette décision respecte les critères d’intérêt public.


« Ce processus avait été interrompu l’été dernier dans le but de donner à la table agro-pêche la possibilité de trouver des solutions et de mettre en oeuvre des actions en vue d’assurer une utilisation optimale des usines de la région », a rappelé monsieur Trudel.

Ces deux permis visent la transformation du poisson de fond, à savoir un permis de catégorie « Frais, congelés ou semi-conserves » et un permis de catégorie « Salage ».

Le ministre a tenu à préciser que cette décision respecte les critères d’intérêt public prévus dans la « Politique ministérielle de délivrance et de renouvellement des permis d’exploitation d’établissement de préparation et de conserverie de produits marins ». En effet, elle s’inscrit dans le cadre des recommandations formulées en 1997 par le Comité d’étude des demandes de permis, qui, après consultations et analyse, se prononçait en faveur de l’attribution de ces nouveaux permis dans la région de la Basse-Côte-Nord. Les conditions socio-économiques qui prévalaient alors sont demeurées les mêmes et aujourd’hui, l’état des stocks du nord du golfe montre des signes encourageants.

« Ces offres de permis se veulent un geste concret visant à stimuler le développement économique et la création d’emplois dans le secteur Est de la Basse-Côte-Nord, notamment en favorisant la transformation du poisson de fond dans la région immédiate des sources d’approvisionnement et en encourageant l’utilisation des infrastructures existantes », a souligné le ministre Trudel.

Les conditions ou restrictions à l’obtention des deux permis

Les offres de permis s’adressent aux entreprises qui sont propriétaires ou locataires à long terme d’établissements de produits marins dans le secteur Est de la Basse-Côte-Nord, soit de Vieux-Fort jusqu’à Lourdes-de-Blanc-Sablon.

Le ministre Trudel invite les entreprises intéressées par ces offres de permis à soumettre, dans les 21 jours ouvrables, une proposition visant une transformation maximale du poisson de fond dans leur usine. Chaque proposition fera l’objet d’une étude spécifique en fonction des critères d’application de la règle de l’intérêt public et des conditions prévalant dans le secteur. Comme le prévoit la Politique, le ministre peut refuser toutes les propositions, si aucune d’entre elles ne répond aux critères. En outre, le renouvellement d’une autorisation, une fois accordée, est conditionnel au respect des engagements que l’exploitant aura exprimés lors de sa demande. Les personnes intéressées sont priées d’adresser leur proposition à la Direction régionale du ministère, dont les coordonnées sont les suivantes :

M. Paul Morin, directeur

Direction régionale de la Côte-Nord

466, rue Arnaud

Sept-Îles (Québec) G4R 3B1

Tél. : (418) 964-8521 Téléc. : (418) 964-8744

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires