Offensive promotionnelle pour accroître les exportations bioalimentaires québécoises

Québec, le 21 mars 2000 – Le ministre du MAPAQ, monsieur Rémy Trudel, a procédé le 12 mars dernier au lancement de la 4e édition du Festival culinaire du Québec, à Tokyo. Ce festival, qui met en vedette la cuisine et les produits régionaux du Québec, se tiendra à l’hôtel Okura, le plus prestigieux hôtel de Tokyo.







La cuisine québécoise est perçue, au sein du réseau hôtelier japonais, comme une cuisine exotique pouvant satisfaire les plus hautes exigences de la clientèle locale et internationale.


Au cours du mois de mars, le chef invité Jean-Luc Boulay, du restaurant Saint-Amour à Québec, ainsi que le chef Norio Negishi, de l’hôtel Okura, assureront conjointement la responsabilité de cette manifestation du savoir-faire en matière culinaire.

La cuisine québécoise est perçue, au sein du réseau hôtelier japonais, comme une cuisine exotique pouvant satisfaire les plus hautes exigences de la clientèle locale et internationale. En effet, la qualité et l’innocuité des produits sont au nombre des préoccupations des nippons et constituent des éléments pour lesquels le Québec est reconnu comme un leader.

Le ministre Trudel a souligné que « cette offensive promotionnelle vise à accroître substantiellement la valeur des exportations bioalimentaires québécoises vers le Japon, lesquelles se chiffrent actuellement à environ 152 millions $. »

« Depuis trois ans, le Québec vend plus à l’extérieur qu’il n’achète de produits pour la consommation québécoise, ce qui en fait un exportateur net de produits bioalimentaires. En 1999, la balance commerciale favorable du Québec s’est chiffrée à 62 millions $ », a conclu monsieur Trudel.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires