Ligne de temps

Plus de blé en Europe pendant qu’ici…

 Alors que les prévisions d’ensemencement pour l’Amérique du Nord sont attendues pour le 31 mars, certains organismes en Europe ont fait part des estimations de rendements pour la présente saison. Si les conditions se maintiennent, les récoltes devraient être supérieures à celles de l’année dernière pour l’ensemble des céréales.

Le Comité des organisations professionnelles agricoles de l’Union européenne (COPA) et le Comité générale de la coopération agricole de l’Union européenne (COGECA) sont optimistes à la suite de l’hiver doux qui a été favorable aux cultures d’hiver qui se trouvent en moyenne dans de bonnes conditions. Les pays baltes font exceptions puisque l’hiver rigoureux a détruit 80% des cultures d’hiver et les producteurs chercheraient maintenant à se reprendre du côté des semences printanières.

Les deux organismes préviennent que le gel et la sécheresse pourraient toujours affecter les prévisions pour l’Europe.

Pour les céréales, le COPA et le COGECA prévoient une hausse de 1,5% des récoltes par rapport à l’année dernière. La production de blé tendre devrait se situer à 136 millions de tonnes grâce à une augmentation de 2,7%. L’orge pourrait pour sa part diminuer de 2,7% à 58,6 millions de tonnes. Les chiffres pour me maïs n’étaient pas encore disponibles.

Quant à l’Amérique du Nord, une grande partie du continent se trouve encore sous la neige, comme le démontre le graphique.

carte neige

Les états le plus au sud des États-Unis ont bénéficié de meilleures conditions météo avec de la pluie qui a soulagé la sécheresse qui perdurait depuis un moment. Le gel et la neige retardent par contre les débuts de la saison dans de nombreuses régions. Il faudra s’armer de patience, surtout que les météorologues prévoient un printemps froid et pluvieux.

avril-2014

Source : France Agricole

 

(Comité des organisations professionnelles agricoles de l’UE) et le Cogeca (Comité général de la coopération agricole de l’UE) ont présenté, le 28 mars 2014, des données sur les campagnes 2013-14 et 2014-15.

 

Selon le Copa-Cogeca, les cultures d’hiver sont en moyenne dans de bonnes conditions compte tenu d’un hiver doux mais aussi de semis qui se sont bien déroulés. Pourtant, les pays baltes auraient par exemple vu près de 80 % de leurs cultures d’hiver détruites et rechercheraient des semences de printemps. Le gel comme la sécheresse pourraient d’ailleurs encore avoir un impact sur les céréales européennes.

 

Malgré l’incertitude sur la saison de plantation du maïs, la production de céréales de l’UE devrait augmenter de 1,5 % par rapport à l’année dernière. La production de blé tendre est estimée à plus de 136 millions de tonnes avec une hausse de 2,7 %. Celle d’orge pourrait pour sa part baisser de 0,4 % (58,6 millions de tonnes).
En savoir plus sur http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/cereales-ue-la-production-attendue-en-hausse-en-2014-copa-cogeca-86308.html#5jFYkFpq82Ds7zyw.99

Le Copa (Comité des organisations professionnelles agricoles de l’UE) et le Cogeca (Comité général de la coopération agricole de l’UE) ont présenté, le 28 mars 2014, des données sur les campagnes 2013-14 et 2014-15.

 

Selon le Copa-Cogeca, les cultures d’hiver sont en moyenne dans de bonnes conditions compte tenu d’un hiver doux mais aussi de semis qui se sont bien déroulés. Pourtant, les pays baltes auraient par exemple vu près de 80 % de leurs cultures d’hiver détruites et rechercheraient des semences de printemps. Le gel comme la sécheresse pourraient d’ailleurs encore avoir un impact sur les céréales européennes.

 

Malgré l’incertitude sur la saison de plantation du maïs, la production de céréales de l’UE devrait augmenter de 1,5 % par rapport à l’année dernière. La production de blé tendre est estimée à plus de 136 millions de tonnes avec une hausse de 2,7 %. Celle d’orge pourrait pour sa part baisser de 0,4 % (58,6 millions de tonnes).
En savoir plus sur http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/cereales-ue-la-production-attendue-en-hausse-en-2014-copa-cogeca-86308.html#5jFYkFpq82Ds7zyw.99

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires