Programme national visant à renforcer le système canadien de suivi et de retraçage des animaux d’élevage

Ottawa (Ontario), 9 juin 2005 – L’honorable Andy Mitchell, ministre d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), a annoncé que le gouvernement du Canada accordait un financement de 1,8 million de dollars au Programme canadien de lecteurs d’étiquettes d’identification par radiofréquence (PCIRF).

Le PCIRF améliorera le suivi et le retraçage des animaux d’élevage en dehors de la ferme à l’aide de la technologie des lecteurs d’identification par radiofréquence (IRF). Le but du programme est de s’assurer que les intervenants du secteur, tels que les abattoirs et les usines de transformation enregistrés, les marchés d’animaux, les marchés aux enchères, les parcs à bestiaux, les vétérinaires, les universités, les laboratoires de pathologie, les boucheries mobiles et les récupérateurs d’animaux morts disposent de l’équipement nécessaire pour participer pleinement aux initiatives canadiennes de suivi et de retraçage des animaux d’élevage.

« Le gouvernement du Canada est résolu à travailler en collaboration avec l’industrie pour assurer la gestion sécuritaire et efficace du secteur de l’élevage bovin », d’affirmer le ministre Andy Mitchell. « Le fait d’améliorer notre système national de suivi et de retraçage nous permettra non seulement de consolider l’avantage concurrentiel du Canada, mais redoublera nos efforts déployés pour nous assurer que nos produits sont sécuritaires et de haute qualité ».

Dans le cadre du PCIRF, AAC fournira de l’aide financière aux demandeurs admissibles afin qu’ils achètent des lecteurs d’IRF approuvés. Ces lecteurs permettront aux participants d’utiliser l’information inscrite sur les étiquettes d’IRF et de la retransmettre électroniquement à l’Agence canadienne d’identification du bétail (ACIB) et à Agri-Traçabilitié Québec (ATQ).

À l’heure actuelle, le secteur canadien de l’élevage bovin est à mettre au point un système perfectionné de suivi et de retraçage. L’information concernant le suivi des bovins laitiers et de boucherie, des moutons et des bisons est gérée par ATQ au Québec et par l’ACIB dans toutes les autres provinces. L’ACIB procède actuellement à la modernisation de son système et adoptera prochainement un système d’étiquettes d’IRF en mesure d’enregistrer les déplacements du bétail. Les étiquettes d’IRF sont déjà obligatoires au Québec et devraient bientôt l’être dans le reste du Canada grâce au travail de l’ACIB.

En renforçant son système de suivi et de retraçage des animaux d’élevage, le Canada démontre aux consommateurs canadiens et aux marchés mondiaux qu’il est déterminé à garantir la santé des animaux d’élevage canadiens et la sécurité de sa production animale.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires