Québec solidaire propose de revoir le modèle de développement de l’industrie porcine

Montréal (Québec), 31 janvier 2007 – Contrairement à ce qu’affirme le pdg d’Olymel, Réjean Nadeau, ce ne sont pas les travailleurs et travailleuses de l’usine de Vallée-Jonction qui sont responsables de la fermeture de leur usine, mais bien la direction de l’entreprise. De plus, Québec solidairesoutient qu’il faut aussi remettre en question le modèle d’agriculture surlequel se base actuellement l’industrie porcine.

« C’est le monde à l’envers! La direction propose de couper les salairesde plus de 200$ par semaine et prétend que ce sont les employé-es qui sontcoupables de faire fermer l’usine. En négociant à coup d’ultimatum et sansconsidérer les propositions de la partie syndicale, la direction ne montre pasde volonté de régler le conflit. Pourtant, c’est seulement en négociant debonne foi que les deux parties réussiront à s’entendre », dénonce Amir Khadir,porte-parole national de Québec solidaire.

En tenant compte des baisses de salaires, des demandes relatives auxcongés, du régime de retraite et des assurances collectives, c’est 240$ parsemaine qu’Olymel voulait retrancher de la paie de ses employés. Si lesproblèmes économiques que traverse Olymel sont bien réels, ils viennent enpartie du modèle de développement qu’a suivi le Québec en matièred’agriculture et qu’il est temps de revoir selon Québec solidaire.

« Depuis plusieurs années le Québec a encouragé un développementindustriel de l’élevage du porc. Aujourd’hui, la voie que nous avons prise serévèle problématique tant au niveau environnemental qu’économique. Il esttemps de revoir le modèle d’agriculture que nous soutenons et lui préférer undéveloppement plus humain centré sur la protection de l’environnement et lesbesoins de la population du Québec », affirme Françoise David, porte-parole deQuébec solidaire.

Québec solidaire est un parti politique qui se consacre à la promotion età la défense du bien commun, de la justice sociale et de l’égalité entre lesfemmes et les hommes. Il est écologiste et souverainiste.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Olymel
http://www.olymel.com

Québec Solidaire
http://www.quebecsolidaire.net/

Commentaires