Rattrapage dans les semis

Les ensemencements aux États-Unis ont rattrapé une grande partie de leur retard. Mardi (31 mai), 86 % du maïs avait été semé, alors que la moyenne des cinq dernières années à pareille date est de 95 %.

Au 31 mai, 51 % du soya avait été semé. La différence avec la moyenne des cinq dernières années (71 %) est plus importante que dans le maïs.

Ces données du USDA Crop Progress Report du 31 mai dernier reflètent les bonnes conditions de semis que vivent la plupart des états. Certain états, par contre, sont aux prises avec de sérieux retards, comme la Pennsylvanie (61 % du maïs semé) et l’Ohio (19 % du maïs semé).

Le maïs a commencé à émerger dans tous les états producteurs. Comme le rapporte Corn & Soybean Digest, en Iowa, 90 % du maïs est sorti de terre. Au Missouri, c’est 86 % et en Caroline du Nord, 96 %. L’Ohio traîne de la patte à 9 %.

Les semis de soya sont aussi en rattrapage accéléré. Le Wisconsin, par exemple, est passé en une semaine de 25 % à 50 % de son soya semé. La Louisianne et le Mississippi sont les plus avancés, avec respectivement 90 % et 89 % de leur soya en terre.

À l’échelle des États-Unis, 27 % du soya est émergé, alors que la moyenne des cinq dernières années est de 39 %.

Commentaires