Relance de l’usine Sainte-Claire par Agrinove

Saint-Henri-de-Lévis (Québec), 25 avril 2002 – Après avoir procédé l’an dernier au rachat de l’usine de transformation de produits laitiers située à Sainte-Claire de Bellechasse, la Coopérative agroalimentaire Agrinove a mis en place un audacieux plan de relance qui lui redonnera un rôle de premier plan au sein de l’industrie laitière.

Lors de l’assemblée générale annuelle des membres de la Coopérative,

tenue aujourd’hui à Saint-Henri-de-Lévis, le président d’Agrinove, M. Gaétan
Chabot a indiqué que ce plan avait « en l’espace de quelques mois seulement,
redonné aux membres la maîtrise de leurs outils de transformation et des
stratégies du développement futur d’Agrinove ».

Depuis cette acquisition, tout près de 18 millions de dollars auront été investis dans l’agrandissement, la modernisation des équipements et le réaménagement interne de cette usine d’environ cent vingt-deux mille pieds carrés. L’usine de Sainte-Claire, unique au Canada en raison de sa technologie
et du savoir-faire de sa main-d’oeuvre spécialisée dans la fabrication de
divers produits sous emballages aseptiques Tetra Pak et en canettes, atteindra
sa vitesse de croisière d’ici octobre 2002.

En plus de mettre fin au climat d’incertitude qui entourait la vocation
et l’avenir de l’entreprise, par suite de la vente de la société en commandite

Groupe Lactel dont la Coopérative était l’un des principaux commanditaires,
cet investissement majeur d’Agrinove a permis la consolidation d’une centaine
d’emplois, ainsi que la création d’une trentaine d’autres. Les activités de la
Coopérative procurent actuellement du travail à plus de 170 employés, ce qui
représente une masse salariale annuelle versée dans la région de Chaudière-
Appalaches d’environ 8 millions de dollars.

Comme la direction de la Coopérative l’avait mentionné lors du rachat de
l’usine, en février 2001, toute cette démarche stratégique est fondée sur la
volonté d’Agrinove de revenir à sa mission première, soit d’assurer une
participation active de ses membres-producteurs à la transformation du lait et
à la mise en marché de produits laitiers.

L’acquisition récente de l’usine, qui s’inscrivait dans cette démarche,

s’est avérée d’autant plus judicieuse et fructueuse « qu’elle vient d’apporter
à la Coopérative trois éléments majeurs dans la quête de succès d’une
entreprise : avoir le contrôle direct sur son secteur principal d’activité,
être dans un créneau rentable et finalement avoir une équipe motivée par un
projet et un avenir très prometteurs », selon le directeur général d’Agrinove,
M. Patrice Carle. En pratique, après seulement huit mois d’exploitation de
cette usine, le chiffre d’affaires d’Agrinove s’est accru de 8 % depuis l’an
dernier, pour atteindre 167,0 millions de dollars.

Repositionnement de la marque Grand Pré

Dans la foulée de la relance des activités de commercialisation de la
Coopérative, la direction d’Agrinove a dévoilé son plan de repositionnement de
la marque de lait de longue conservation GRAND PRE. L’entreprise procédera
également sous peu au lancement d’une nouvelle gamme de produits laitiers.

De fait, l’avenir s’annonce prometteur pour Agrinove, notamment parce que
« l’énorme potentiel de l’usine n’a pas été vraiment exploité ces dernières
années et que sa technologie répond exactement aux besoins actuels des
consommateurs et des entreprises pour qui elle effectue également l’emballage
de produits nutritionnels », d’ajouter Monsieur Carle.

Le retour à la mission initiale de la Coopérative témoigne de façon
éloquente de la pertinence, de la force et de la pérennité des valeurs et des
principes coopératifs sur lesquels elle a été bâtie et auxquels la direction
et les sociétaires sont très attachés. Forte de cet outil de concertation et
de solidarité incomparable, Agrinove a développé une vision dynamique et mis
en oeuvre une stratégie de croissance soutenue qui profitera non seulement à
ses membres, mais également à l’économie locale et régionale, de même qu’aux
consommateurs du Québec.

Fondée en 1941, Agrinove est une coopérative agroalimentaire qui regroupe
des producteurs laitiers de la grande région de Québec, de la Beauce et de
Chaudière-Appalaches. En plus d’être active dans la collecte et le transport
de lait, elle exploite une usine à Sainte-Claire de Bellechasse où elle
fabrique et commercialise les produits de marque CHOKEO ET GRAND PRE. Elle
emballe également des produits nutritionnels en contenants aseptiques et en
cannettes pour diverses entreprises alimentaires. Sa filiale, Citermodal inc.,
se spécialise quant à elle dans le transport de produits liquides en vrac et
effectue le transport de produits réfrigérés et de marchandises diverses.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Groupe Lactel

http://www.lactel.com/

Commentaires