Résultat du sondage

Résultat du sondage

Vous avez été nombreux à participer à notre sondage annuel sur l’événement ayant le plus marqué l’année 2020, pandémie à part bien sûr.

Les choix cette année étaient la sécheresse extrême du printemps et de l”été, le versement de la compensation du fédéral aux secteurs sous gestion de l’offre, le gel hâtif du 20 septembre ou encore la fermeture des abattoirs.

C’est finalement la sécheresse qui a remporté le plus grand nombre de votes avec un pourcentage de plus de 64%. La fermeture des abattoirs a suivi avec presque 18% des votes. Le  gel hâtif a pris la troisième place avec 12, 6% tandis que la compensation ferme la marche.

Le temps chaud exceptionnel de l’Est du pays a fait son chemin dans le palmarès des événements météo de l’année d’Environnement Canada en occupant la 4e place parmi les 10 événements retenus. L’organisme fédéral mentionne que ” l’été a été exceptionnel – commençant tôt et demeurant chaud pratiquement jusqu’à la fête du Travail”. L’été 2020 figure comme un des plus chaud en 73 ans.

Le mois de mai a commencé en battant tous les records. Montréal a atteint 36,6 °C le 27 mai, ce qui n’avait encore jamais été observé en mai et qui était même le deuxième relevé le plus élevé jamais vu à Montréal! La seule autre journée plus chaude en 150 ans avait atteint les 37,7 °C, le 1er août 1975. Dans l’est et le sud de l’Ontario et le sud-ouest du Québec, les températures sont demeurées au-dessus de la normale pendant presque 60 jours continus, de la mi-juin à la mi-août.

Même si les effets ont été moindres qu’anticipés sur les grandes cultures, les conséquences ont été catastrophiques pour les fourrages, surtout pour la 1re coupe de foin qui est habituellement la plus importante de la saison. Les céréales à paille ont aussi été durement touchées avec des rendements par endroits 30% moindres à la moyenne. Des champs ont été déclarés pertes totales. C’est sans compter les effets pour les maraichers où le début de la saison a souvent rimé avec des pertes au champ et de nouveaux semis, ce qui s’est ajouté aux problèmes des main d’œuvre causés par la COVID-19.

Merci à tous d’avoir participé à notre sondage.

 

 

 

 

 

 

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires