Revue des céréales et des graines oléagineuses : avril 2003

Ottwa (Ontario), 20 juin 2003 – En mai, les prix à terme à Chicago du maïs se sont affermis en raison des incertitudes causées par le climat pendant la première moitié du mois, mais ils ont reculé lorsqu’un temps plus chaud et plus sec dans la ceinture du maïs a permis aux exploitants d’achever les semis à toutes fins pratiques au 1er juin. Le prix à terme du soya a augmenté d’environ 25 cents le boisseau pendant le mois, compte tenu des stocks en fin de campagne qui sont au point de rupture, de la faiblesse de la devise américaine et des ventes à l’exportation plus fortes que prévu.

Les prix à terme à Winnipeg du canola ont subi les pressions de l’appréciation du dollar canadien, de l’amélioration des conditions d’humidité du sol et des estimations des stocks au 31 mars, qui ont été plus fortes que prévu. Les prix à terme de l’orge ont subi la pression de l’enquête sur l’encéphalopathie spongiforme bovine (EBS), mais une devise plus forte qui s’est traduite par des importations de maïs plus coûteuses, ainsi que la rareté des livraisons des producteurs jumelée à la sortie du bétail dans les pâturages en ont amoindri l’effet sur les prix.

Les données du numéro d’avril 2003 de La revue des céréales et des graines oléagineuses sont maintenant disponibles. On y trouve notamment des renseignements sur la production, les stocks, les prix à terme et les prix en espèces, le traitement interne, les exportations, les livraisons des agriculteurs et des analyses de l’offre et de la demande.

Le rapport de situation de mai, qui donne un aperçu des conditions du marché tant national qu’international, est également inclus dans le numéro d’avril 2003 de La revue des céréales et des graines oléagineuses (22-007-XIB, 11 $ / 112 $; 22-007-XPB, 15 $ / 149 $), paraîtra sous peu.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires