Réintégration des acides gras de « type gibier » chez les animaux d’élevage

Bastogne (Belgique), 10 juin 2003 – Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les maladies « modernes » graves, notamment les troubles cardiovasculaires, divers types de cancer, le diabète, ainsi qu’une série d’allergies n’affectaient pas nos ancêtres ?

La réponse se trouve en grande partie dans les gras.

A l’heure actuelle, la science admet que l’homme moderne ne diffèreaucunement, sur le plan génétique, de son ancêtre chasseur-cueilleur de l’èrepréhistorique. Cependant, son régime alimentaire et son mode de vie ont évoluéconsidérablement, entraînant l’apparition d’une pléthore de maladies« dégénératives »(1) : la recherche scientifique a effectivement démontré qu’undéséquilibre des acides gras dans les aliments est à l’origine de cesmaladies.

Le Concept COLUMBUS(R), plate-forme élaborée par Belovo SA (Bastogne,Belgique), vise à promouvoir la réintégration des acides gras de « type gibier »chez les animaux d’élevage.

Des études épidémiologiques établissent un parallèle clair entre cedéséquilibre et l’apparition des maladies citées précédemment. En outre, deplus en plus d’études cliniques révèlent l’efficacité du rééquilibrage desacides gras dans ces aliments quant à la réduction des symptômes cliniques deces maladies. La situation est telle, actuellement, que l’alimentation sembleconstituer un meilleur moyen de prévention de ces maladies modernes que lesproduits pharmaceutiques administrés pour leur traitement !

Le Concept COLUMBUS(R) s’avère la percée la plus importante en matière derétablissement des gras animaux, soit les « gras équilibrés » de type sauvage,dans le but d’améliorer la santé de l’homme moderne. Il propose une gammecomplète de produits dérivés exclusivement des acides gras « oméga-3 », mais quiétablissent un équilibre entre les acides gras polyinsaturés et saturés, etprésentent un ratio parfait de 1:1 entre les acides gras oméga-6 polyinsaturésainsi que les acides gras oméga-3 polyinsaturés. Ces ratios équivalent à ceuxque nos ancêtres trouvaient dans leurs aliments, il y a des millions d’années,alors que l’homme était adapté à la chasse et que son gibier était adapté à laconsommation.

En septembre dernier, les membres du conseil scientifique consultatif(CSC) de Belovo se sont réunis à Washington, D.C., à l’occasion de la premièreconférence sur le Concept COLUMBUS(R) . Ces éminents chercheurs et professeursréputés ont élaboré une déclaration conjointe qui leur a permis de répondreaux questions suivantes :

1. Comment la domestication des animaux et l’industrialisation de l’agriculture ont-elles affecté la santé nationale au cours des 150 dernières années ?

2. Les gras peuvent-ils nous aider à demeurer en forme et en santé ?

3. L’industrie de l’alimentation devrait-elle concentrer ses activités sur la préparation de produits grand public dérivés des animaux de type sauvage ?

4. Comment le Concept COLUMBUS(R) peut-il contribuer à l’atteinte de cet objectif ?

(1) Troubles cardiovasculaires et vasculaires cérébraux, cancers, obésité, diabète de type II, allergies et pathologies auto-immunes, dépression, troubles neurologiques du développement (autisme, dyspraxie, dyslexie, etc.).

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Belovo
http://www.belovo.com

Commentaires