Saguenay-Lac-Saint-Jean – Plan spécial de 7 M$ pour la lutte contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette

Normandin (Québec), 14 juillet 2009 – La vice-première ministre, ministre des Ressources naturelles et de la Faune, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Mme Nathalie Normandeau, et le ministre délégué aux Ressources naturelles et à la Faune et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de la région de la Côte-Nord, M. Serge Simard, annoncent un investissement de 7 M$ afin de mettre en place un plan spécial d’aménagement forestier pour protéger les forêts publiques du Saguenay-Lac-Saint-Jean contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette et ainsi consolider 500 emplois dans la région.

Les travaux sylvicoles consisteront à effectuer des éclairciesprécommerciales pour accroître la résistance de la forêt à l’insecte etréduire les impacts sur les pertes ligneuses engendrées par la tordeuse desbourgeons de l’épinette. Les travaux seront effectués cette année surl’ensemble du territoire de la région, ce qui permettra de couvrir unesuperficie de 5 400 à 7 000 hectares.

« Au coeur des priorités de notre gouvernement, le milieu forestier estd’une importance capitale pour le développement socioéconomique de l’ensembledes régions du Québec. A titre de gestionnaire des forêts publiques, nousveillons à préserver le patrimoine forestier du Québec et à prendre les moyensnécessaires pour réduire les pertes éventuelles de bois. Le montant allouéaujourd’hui démontre une fois de plus notre engagement à soutenir le milieuforestier et à appuyer nos travailleurs », a indiqué Mme Normandeau.

Rappelons que, depuis 1992, certaines régions du Québec ont été touchéespar une épidémie de la tordeuse des bourgeons de l’épinette. Ces épisodescycliques réapparaissent à des intervalles de 30 ans environ. Le dernierépisode de la tordeuse des bourgeons de l’épinette, qui avait commencé en1967, avait causé beaucoup de dommages dans les forêts de sapin baumier etd’épinette blanche.

« Ces travaux sont très importants pour préserver notre ressource. Laforêt fait partie intégrante de notre patrimoine collectif. Elle est un moteuréconomique important au Saguenay-Lac-Saint-Jean. En mettant en place le planannoncé aujourd’hui, nous prenons les moyens pour favoriser le développementéconomique de notre région », a conclu M. Simard.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Mnistère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec
http://www.mrnf.gouv.qc.ca

Commentaires