Saputo inc. : Résultats financiers pour l’exercice 2008, terminé le 31 mars 2008

Montréal (Québec), 5 juin 2008 – Saputo inc. a dévoilé ses résultats financiers pour l’exercice 2008, terminé le 31 mars 2008.

Le bénéfice net s’est chiffré à 288,2 millions de dollars (1,40 $ de base par action(1)), en hausse de 20,9 % par rapport aux 238,5 millions de dollars (1,15 $ de base par action) pour l’exercice 2007.

Les revenus consolidés ont totalisé 5,059 milliards de dollars, une hausse de 1,058 milliard ou 26,4 % en comparaison avec les 4,001 milliards de dollars enregistrés pour l’exercice 2007.

Le bénéfice consolidé avant intérêts, impôts sur les bénéfices et amortissement (BAIIA)(2) s’est établi à 526,0 millions de dollars, une hausse de 99,7 millions de dollars ou de 23,4 % comparativement aux 426,3 millions de dollars à l’exercice 2007.

Le BAIIA du secteur Produits laitiers Canada, Europe et Argentine (secteur Produits laitiers CEA) a totalisé 363,4 millions de dollars, comparativement aux 317,1 millions de dollars à l’exercice précédent, une augmentation de 46,3 millions de dollars ou de 14,6 %. Cette augmentation est principalement attribuable aux gains découlant des mesures de rationalisation mises en oeuvre pour nos activités canadiennes au cours des exercices précédents, les efficiences accrues, ainsi qu’à l’accroissement des volumes de ventes de nos activités laitières canadiennes et des avantages découlant des dépenses en immobilisations engagées durant l’exercice en cours et les exercices antérieurs dans nos opérations en Argentine. Le secteur a également bénéficié d’un marché des sous-produits plus favorable.

Le BAIIA de notre secteur Produits laitiers USA s’est établi à 145,5 millions de dollars, en hausse de 62,6 millions de dollars ou 75,5 % comparativement aux 82,9 millions de dollars enregistrés à l’exercice 2007. Cette augmentation est principalement attribuable aux initiatives amorcées par la Société au cours des exercices précédents et de l’exercice en cours et à l’inclusion de l’acquisition des activités fromagères industrielles de Land O’Lakes sur la côte ouest américaine (acquisition de Land O’Lakes sur la côte ouest américaine). Le secteur a également bénéficié des mesures prises par l’Etat de la Californie et le département américain de l’Agriculture (USDA) afin de réduire le prix du lait destiné à la transformation, ce qui a eu une incidence favorable sur l’absorption de nos frais fixes et la réalisation de nos stocks pour l’exercice 2008. En outre, le prix moyen du bloc(3) par livre de fromage considérablement plus élevé qu’à l’exercice 2007. La hausse du dollar canadien a réduit de quelque 10 millions de dollars le BAIIA du secteur.

Le BAIIA du secteur Produits d’épicerie s’est chiffré à 17,2 millions de dollars, soit une baisse par rapport aux 26,4 millions de dollars enregistrés à l’exercice 2007. La baisse est principalement due aux coûts plus élevés des ingrédients, des emballages et de la main d’oeuvre ainsi qu’à la diminution des volumes de ventes de nos activités canadiennes et américaines.

Les flux de trésorerie provenant de l’exploitation ont totalisé 291,1 millions de dollars pour l’exercice 2008, une baisse de 52,4 millions de dollars, comparativement aux 343,5 millions de dollars à l’exercice 2007.

La Société a augmenté ses emprunts bancaires de 91,4 millions de dollars. La Société a également a émis des actions en contrepartie d’un montant en espèce de 28,4 millions de dollars dans le cadre du régime d’options d’achat d’actions, elle a racheté du capital-actions totalisant 81,5 millions de dollars dans le cadre du programme de rachat dans le cours normal des activités, et versé des dividendes de 94,5 millions de dollars.

Sommaire des résultats du quatrième trimestre
Le bénéfice net s’est chiffré à 75,2 millions de dollars pour le trimestre terminé le 31 mars 2008, soit une augmentation de 12,3 millions de dollars comparativement au même trimestre de l’exercice précédent.

Les revenus ont totalisé 1,266 milliard de dollars, une hausse de 257,4 millions de dollars ou de 25,5 %, par rapport aux 1,009 milliard de dollars au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Cette hausse est principalement attribuable à notre secteur Produits laitiers USA, dont les revenus ont augmenté d’environ 204 millions de dollars, comparativement au trimestre correspondant de l’exercice précédent. L’acquisition de Land O’Lakes sur la côte ouest américaine, conjuguée à la hausse des volumes et des prix de ventes sont les principaux facteurs ayant contribué à cette augmentation. Les revenus de notre secteur Produits laitiers CEA ont également contribué à la hausse globale des revenus du quatrième trimestre comparativement à l’exercice précédent. La hausse des prix de vente dans nos activités canadiennes et argentines découlant de l’augmentation du coût de la matière première, le lait, de l’accroissement des volumes de ventes provenant de nos activités laitières canadiennes, de même que l’inclusion de nos activités au Royaume-Uni, sont les principaux facteurs ayant causé cette augmentation. La baisse enregistrée pour le marché des sous-produits, la diminution du volume de ventes imputable principalement aux exportations liées à nos activités en Argentine, de même que l’appréciation du dollar canadien par rapport au peso argentin, ont cependant amoindri cette augmentation. Les revenus de notre secteur Produits d’épicerie ont diminué au quatrième trimestre de l’exercice 2008, par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Cette diminution s’explique par la baisse du volume de ventes au Canada, en raison des hausses des prix, ainsi que par le lancement de produits sous des marques privées de détaillants et la forte concurrence des prix sur le marché. De plus, les volumes de ventes provenant de nos activités de coemballage aux Etats-Unis ont beaucoup reculé par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent.

Le BAIIA a totalisé 137,5 millions de dollars au quatrième trimestre, en hausse de 26,0 millions de dollars par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent.

Le BAIIA de notre secteur Produits laitiers CEA a augmenté d’environ 10 millions de dollars au quatrième trimestre de l’exercice 2008, comparativement au même trimestre de l’exercice précédent. Cette augmentation s’explique principalement par les volumes de ventes accrus provenant de nos activités laitières canadiennes et l’amélioration de nos activités en Argentine. Toutefois, cette augmentation vient contrebalancer le marché moins favorable des sous-produits, l’incidence défavorable des nouveaux règlements gouvernementaux limitant les prix de vente en Argentine, de même que l’appréciation du dollar canadien par rapport au peso argentin.

Le BAIIA de notre secteur Produits laitiers USA a augmenté d’environ 19 millions de dollars au quatrième trimestre de l’exercice 2007, par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. L’augmentation résulte des initiatives amorcées par la Société au cours des exercices précédents et de l’exercice en cours ainsi que de l’acquisition des activités de Land O’ Lakes sur la côte ouest américaine. Le prix moyen du bloc par livre de fromage plus élevé au trimestre en cours, comparativement au même trimestre de l’exercice précédent, a créé une meilleure absorption de nos frais fixes.

Le BAIIA du secteur Produits d’épicerie a diminué d’environ 3 millions de dollars qui est imputable à la hausse des coûts des ingrédients, de l’emballage et de la main-d’oeuvre, ainsi qu’à la diminution des volumes de ventes liés à nos activités canadiennes et américaines.

  1. Les nombres et les prix d’actions ordinaires mentionnés ont été ajustés afin de tenir compte du dividende de 100 % déclaré sur les actions le 10 décembre 2007, ayant eu le même effet qu’un fractionnement d’actions à raison de deux actions pour une.
  2. Mesure de calcul des résultats non conforme aux principes comptables généralement reconnus. La Société évalue son rendement financier sur la base de son BAIIA qui est défini comme étant le bénéfice avec intérêts, impôts sur les bénéfices, amortissement et dévaluation du placement de portefeuille. Le BAIIA n’est pas une mesure de rendement définie par les principes comptables généralement reconnus du Canada et, conséquemment, peut ne pas être comparable aux mesures présentées par d’autres sociétés. Voir la section intitulée « Mesure de calcul des résultats non conforme aux principes comptables généralement reconnus » qui se trouve dans le rapport de gestion.
  3. Le « prix moyen du bloc » correspond au prix moyen quotidien d’un bloc de fromage cheddar de 40 livres transigé sur la Chicago Mercantile Exchange (CME), utilisé comme prix de base du fromage.

Perspectives
L’exercice 2008 a été une excellente année pour la Société. Nos divisions ont affiché de bons résultats et elles sont prêtes à amorcer l’exercice 2009 avec confiance et enthousiasme.

Notre Division Produits laitiers (Canada) continuera à travailler en vue de l’optimisation de ses installations de production afin d’améliorer leur efficience. Pour l’exercice 2009, un de nos défis sera l’implantation de nouvelles normes de composition du fromage fabriqué et importé au Canada. Nous avons l’intention de nous conformer à ces nouvelles exigences canadiennes même si elles sont différentes des exigences internationales relatives à la composition du fromage. Nous comptons atténuer l’incidence de ces nouvelles normes sur nos résultats tout en faisant de notre mieux pour réduire au minimum leur incidence sur notre clientèle.

Nous poursuivrons l’intégration de nos activités européennes au cours de l’exercice 2009. En ce qui concerne nos activités en Allemagne, nous mettrons l’accent sur l’achèvement de l’intégration et la réalisation d’une meilleure efficience grâce au soutien de nos deux employés canadiens transférés au cours de l’exercice 2008. L’intégration des activités au Royaume-Uni est plus avancée, et nous nous attendons à ce que cette division améliore son efficience et sa rentabilité globale.

Au cours de l’exercice 2009, notre Division Produits laitiers (Argentine) continuera de mettre l’accent sur l’efficience. Grâce aux volumes de production de lait qui sont de nouveau en hausse, après les inondations importantes survenues au début de l’exercice 2008, nos volumes de production devraient augmenter et nous permettre de développer davantage les marchés national et international.

L’acquisition d’Alto, qui a été conclue au début de l’exercice 2009, nous permettra d’accroître davantage notre présence aux Etats-Unis et sera complémentaire à l’acquisition antérieure de Land O’Lakes sur la côte ouest américaine conclue à l’exercice précédent. Pour l’exercice 2009, notre objectif consiste notamment à réussir l’intégration de ces nouvelles activités conformément à la culture et aux valeurs de Saputo, et à améliorer leur rentabilité.

Pour l’exercice 2009, l’objectif de notre secteur Produits d’épicerie est d’améliorer l’efficience opérationnelle et d’optimiser les processus manufacturiers de manière à réduire les coûts croissants des ingrédients et de l’emballage, ainsi que d’achever l’intégration des activités de Rondeau.

Nous affichons une excellente situation financière, un faible niveau d’endettement et une structure solide. Ces atouts nous permettront de poursuivre notre croissance au moyen d’acquisitions.

Etats financiers et rapports de gestion
Pour de l’information additionnelle relativement à l’exercice 2008 et au quatrième trimestre de l’exercice 2008, veuillez vous référez à nos états financiers consolidés vérifiés et les notes complémentaires et à notre rapport de gestion pour l’exercice terminé le 31 mars 2008. Ces documents peuvent être obtenus sur SEDAR à l’adresse www.sedar.com.

Dividendes
Le conseil d’administration a déclaré un dividende de 0,12 $ par action, payable le 18 juillet 2008 aux actionnaires inscrits le 7 juillet 2008. Ce dividende est lié au trimestre terminé le 31 mars 2008.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Saputo inc.
http://www.saputo.com/

United States Department of Agriculture (USDA)
http://www.usda.gov/

Commentaires