Selon Joe Clark, les jeunes connaissent trop mal l’agriculture

Windsor (Ontario), 1er août 2002 – L’ignorance croissante de la population, au sujet de l’agriculture, nuit grandement à ce secteur de l’économie, a affirmé le chef conservateur Joe Clark.

« Je suis tout simplement renversé, face à toute cette ignorance envers l’agriculture. C’est incroyable, les jeunes au Canada pensent que les aliments sont produits à l’épicerie », a-t-il lancé lors d’une réunion de la Fédération canadienne de l’agriculture.

La population perdant ses repères avec la ferme et la vie rurale, raconte M. Clark, les jeunes sont étonnés d’apprendre que les côtelettes viennent de l’agneau et leurs parents ne connaissent plus les coupes de viande.

Or l’agriculture doit être une priorité aux yeux des consommateurs et des responsables politiques, estime le chef conservateur, sinon elle va s’étioler et dépérir.

En outre il faudrait plus d’aide et de financement aux producteurs, croit-il, car les catastrophes naturelles sont devenues plus fréquentes.

« Il faut susciter dans le grand public une plus large compréhension de la difficulté qu’impose actuellement la production alimentaire, a-t-il dit. Quand les gens entendent parler de sécheresse et de sauterelles, ils ne réalisent pas que cela bouleverse la vie des agriculteurs et qu’ils ne pourront plus produire. »

Source : Presse Canadienne

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Canadienne de l’agriculture

http://www.cfa-fca.ca/

Parti progressiste-conservateur (PC)

http://www.pcparty.ca/

Commentaires