Semis : c’est parti!

Y’a de la bonne humeur dans l’air! La saison des semis dans le sud du Québec a démarré vers la fin de la semaine dernière et du beau temps est prévu jusqu’à lundi prochain.

« On commence les semis dans de belles conditions et avec le beau temps devant nous, une bonne partie du travail risque de se faire cette semaine », a indiqué Marie-Andrée Noël, agronome chez Croplan.

Depuis lundi, il y a énormément d’activité dans les champs de la Montérégie et de Lanaudière. « Ce n’est pas parti à la vitesse grand V, nuance Marie-Andrée Noël. Les producteurs choisissent leurs meilleures terres, celles qui sont prêtes. »

« Tout le monde essaye de démarrer, mais ce n’est pas encore la folie furieuse, ajoute Gilbert Brault, agronome chez Pride. À plusieurs endroits, les champs ne sont pas prêts. »

Gilbert Brault a vu des planteurs à maïs s’ébranler en fin de semaine dernière à Iberville. À Napierville, un producteur en semis direct aurait déjà semé du soya. On lui a aussi rapporté des semis de maïs dans les Cantons-de-l’Est, sur des terres sablonneuses.

À plusieurs endroits, les ardeurs ont été ralenties en fin d’après-midi lundi, lorsque quelques gouttes de pluie sont tombées. Il ne faudra que quelques heures d’ensoleillement pour effacer cette averse.

D’après Météomédia, le temps sera couvert ou partiellement nuageux jusqu’à vendredi. Du soleil est prévu de samedi à lundi, suivi de pluie mardi. Sur tout le sud du Québec, au cours des prochains jours, le mercure devrait atteindre les 20 degrés C le jour et demeurer au-dessus de 10 degrés C la nuit, une température idéale pour la germination.

L’an dernier, le printemps avait été particulièrement chaud, ce qui avait rendu possibles des semis de maïs dès la mi-avril. Cette année marquerait un retour à la normale, avec des mois de mars et avril relativement frais.

Ce printemps correspond à la tendance normale, avec l’avantage que des semis pourraient s’échelonner sur plusieurs jours consécutifs, estime Marie-Andrée Noël.

D’après Gilbert Brault, il est tout à fait normal que les semis de maïs démarrent dans les derniers jours d’avril. « Les dix premiers jours de mai correspondent au moment optimal. Quand on réussit à tout semer avant le 15 mai, tout va pour le mieux. »

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires