Six vaches militent contre l’ESB dans le centre de Tokyo

Tokyo (Japon), 7 janvier 2002 – Six vaches bardées de slogans réclamant l’aide des autorités face à une épidémie d’ESB (encéphalopathie spongiforme bovine) ont fait leur apparition lundi dernier dans le centre de Tokyo.

« Nous sommes saines », « Pas d’ESB » ou encore « Koizumi, à l’aide », référence au Premier ministre Junichiro Koizumi, étaient quelques-unes des phrases peintes sur les flancs des animaux, signalés dans plusieurs parcs de la capitale, ainsi qu’au seuil du bureau du procureur général.

La confirmation d’un premier cas d’ESB en septembre, suivi d’un nouveau cas en novembre, a frappé de stupeur le monde de l’agriculture et la réaction du gouvernement face à l’épizootie est critiquée par les consommateurs et les éleveurs.

Le gouvernement a annoncé fin 2001 l’abattage préventif de 5.000 têtes de bétail nourries à l’aide de farines carnées.

Les six vaches abandonnées ont été confiées à un institut de recherche agronomique.

En vertu de la loi japonaise, l’abandon d’une vache, d’un cheval ou d’un cochon est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 300.000 yens (2.300 dollars US).

(1$ US= 1,59$ canadien)

Source : Reuters

Commentaires