Suivi du Forum sur l’agriculture et l’agroalimentaire québécois

Québec (Québec), 28 novembre 2001 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Maxime Arseneau, annonce la nomination de M. Gaétan Lussier comme président pour coordonner les trois chantiers mis sur pied lors du Forum sur l’agriculture et l’agroalimentaire québécois, tenu à Saint-Hyacinthe les 17 et 18 octobre dernier.

Après avoir travaillé à titre de sous-ministre dans la fonction publique québécoise et fédérale, M. Lussier a agi comme président-directeur général du Groupe Culinar et des Boulangeries Weston-Québec. Il est actuellement président du Conseil des industries bioalimentaires de Montréal (CIBIM). « L’expérience de M. Lussier dans le milieu gouvernemental et dans l’industrie de la transformation alimentaire constitue un atout important qui lui permettra de réaliser pleinement le mandat que je lui ai confié », a déclaré le ministre Arseneau.

Les chantiers, un engagement du Forum sur l’agriculture et l’agroalimentaire québécois

Un premier chantier ayant trait à la capitalisation et au financement des coopératives agroalimentaires aura pour mandat d’examiner et de proposer des adaptations aux mesures fiscales et aux outils financiers gouvernementaux qui répondront davantage aux particularités des coopératives agroalimentaires.

Un second chantier traitera de l’accès aux marchés. Il devra, d’une part, examiner et proposer les stratégies et les mesures visant à accroître la part des produits québécois sur le marché intérieur. D’autre part, il devra proposer des moyens d’appuyer le développement des marchés d’exportation de l’industrie alimentaire québécoise.

Quant au troisième chantier, il se penchera sur les produits alimentaires de niche et du terroir, tout en tenant compte des produits d’appellation réservée, dont les produits biologiques. Une stratégie globale de développement des produits de niche et du terroir de même qu’un plan de développement triennal seront élaborés.

M. Lussier aura à s’assurer de la bonne marche des travaux et à soumettre un rapport final vers la fin de mars 2002 au ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. « Les résultats des chantiers alimenteront les travaux conduisant à une future politique gouvernementale de la transformation alimentaire et permettront ainsi d’assurer un suivi des engagements pris lors du Forum sur l’agriculture et l’agroalimentaire québécois », a conclu le ministre Arseneau.

Avec quelque 60 000 emplois et un chiffre d’affaires de plus de 15 milliards de dollars, le secteur de la transformation alimentaire se situe au premier rang de l’ensemble des secteurs industriels au regard de l’emploi et de la valeur des ventes.

Le MAPAQ publie deux documents

On peut se procurer le document intitulé L’industrie québécoise de la transformation alimentaire, qui présente la synthèse des consultations publiques des derniers mois de même que les consensus, les engagements et le mécanisme de suivi dégagés lors du Forum sur l’agriculture et l’agroalimentaire québécois.

Pour obtenir un exemplaire de ce document, on peut joindre la Direction du développement de la transformation alimentaire et des marchés du MAPAQ en composant le (418) 380-2101.

Un second document, Consensus et engagements, rappelle notamment les consensus et les engagements convenus au Forum sur l’agriculture et l’agroalimentaire québécois. Ceux-ci ont trait à la qualité des aliments, à l’agroenvironnement et à la transformation alimentaire.

On peut se le procurer en joignant la Direction de la planification du MAPAQ au (418) 380-2100.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires