Table ronde tripartite de la FCA

Québec (Québec), 10 juillet 2008 – Des dirigeants agricoles des quatre coins du Canada ont eu une réunion productive avec les ministres fédéral et provinciaux de l’agriculture hier, alors que les ministres entamaient leur réunion annuelle de l’été pour discuter du nouveau cadre stratégique national, connu sous le nom de Cultivons l’avenir.

« Lors de la table ronde, les dirigeants agricoles et les ministres et sous-ministres de l’Agriculture des gouvernements fédéral et provinciaux ont eu une discussion franche. Nous sommes heureux d’avoir eu un dialogue ouvert à propos des composantes des programmes que les gouvernements proposent d’inclure au cadre stratégique Cultivons l’avenir », a déclaré M. Bob Friesen, président de la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA).

Durant leurs discussions avec les ministres, les dirigeants agricoles ont dit appuyer le lien général proposé entre compétitivité et innovation dans la stratégie. Mais ils ont également exprimé de l’inquiétude et ont fait quelques suggestions concernant plusieurs enjeux clés qui seront au coeur de la prochaine politique agricole. Ces enjeux incluent la nécessité d’une approche « flexible » – tel que décrit dans la proposition de la FCA au sujet de la création d’AgriFlex, un volet qui permettrait la mise au point de solutions régionales et de programmes ciblant des produits spécifiques – et le besoin de s’occuper davantage de la crise dans le secteur du bétail. Les dirigeants de l’industrie ont souligné l’importance des programmes d’assurance-production pour tous les produits et le rôle que jouent les coopératives. Ils ont insisté sur le fait qu’il est essentiel d’assurer une transition sans heurts du Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA) en place aux nouveaux programmes s’inscrivant dans le cadre Cultivons l’avenir et ont soulevé de sérieuses préoccupations au sujet de la décision récente du gouvernement de réduire de 40 p. 100 les fonds attribués aux programmes de salubrité des aliments à la ferme durant cette année de transition critique.

Outre les points ayant trait au cadre Cultivons l’avenir, les dirigeants agricoles ont formulé des inquiétudes à propos des changements qui pourraient être apportés à l’Accord sur le commerce intérieur (ACI) et ont exhorté les ministres à tenir une consultation complète avec l’industrie avant d’envisager de modifier l’ACI de quelque façon que ce soit

Avec plus de 40 participants, la 8e Table ronde tripartite annuelle était très utile puisque toutes les régions du Canada y étaient représentées et ont pu échanger leurs points de vue. La FCA est satisfaite du taux de participation et de l’importance que les ministres continuent d’accorder à cette tribune officieuse. Cependant, les membres de la FCA étaient déçus que les ministres et hauts fonctionnaires des gouvernements de l’Alberta et de la Saskatchewan étaient dans l’impossibilité d’y assister. Les dirigeants agricoles qui représentent ces provinces assureront un suivi auprès de leurs gouvernements provinciaux respectifs pour s’assurer qu’ils sont au courant de la discussion qui s’est tenue entre les représentants de l’industrie et d’autres ministres.

Pour ce qui est de l’avenir, la FCA et ses membres demeurent résolus à collaborer avec les gouvernements pour définir davantage les modalités des programmes qui feront partie du nouveau cadre Cultivons l’avenir.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Canadienne de l’agriculture
http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires