Technique des fluides oraux en 4 étapes

L’Université de l’État de l’Iowa a produit une vidéo très intéressante qui montre les différentes étapes d’échantillonnage par la technique des fluides oraux. Cette technique est très utile en production porcine pour évaluer la présence de certains virus ou d’anticorps. La vidéo est en anglais, mais les images parlent d’elles-mêmes. Pour les différentes étapes, vous pouvez vous fier à l’aide-mémoire publié ici.

Pour visionner la vidéo, cliquez ici.

Étape 1
– Installer la corde dans un endroit propre du parc, loin des aliments ou de l’abreuvoir.
– Pour les parcs contenant plus de 25 porcs, deux cordes ou plus peuvent être utilisées. Dans ce cas, les échantillons d’un même parc peuvent être mélanger pour faire ce qu’on appelle un pool.
– Couper la corde pour qu’elle arrive à la hauteur des épaules des porcs une fois attachée.
– Attacher la corde et libérer les brins.

Étape 2
– Les fluides oraux seront absorbés par la corde lorsque les porcs la mâchouilleront.
– La corde doit rester accrochée de 20 à 30 minutes dans le parc pour qu’un maximum de porcs jouent avec.

Étape 3
– Porter des gants pour éviter la contamination des fluides oraux.
– Insérer la partie mouillée de la corde dans un sac ou une botte de plastique neuve.
– Presser la corde de telle sorte que le liquide s’accumulera dans un coin du sac ou dans un tube qui serait attaché au sac.

Étape 4

– Couper un coin du sac avec des ciseaux propres et laisser couler le liquide dans un tube d’échantillonnage.
– Un minimum de 2,5 ml de liquide est nécessaire.
– Jeter toutes les cordes utilisées. Ne jamais réutiliser les cordes, les sacs ou les tubes utilisés. Ne jamais laisser une corde dans le parc après l’échantillonnage.
– Ne pas faire de pool avec des échantillons de fluides oraux provenant de différents parcs.

Sources :

La vidéo est une production de l’Iowa State University.

La liste provient d’un aide-mémoire produit conjointement par le USDA, l’American Association Swine Veterinarians, le National Pork Board, et le Center for Food Security & Public Health.

Cet article est un complément de l’article La salive au service du diagnostic paru dans le numéro de décembre du Bulletin des agriculteurs.

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires