Étude : Facteurs de risque associés aux blessures à la ferme en 2001

Ottawa (Ontario), 11 avril 2007 – Selon une nouvelle étude, les exploitants agricoles de 55 ans et plus étaient moins susceptibles d’avoir indiqué une blessure à la ferme en 2001 que ceux dans les catégories d’âge plus jeunes, contrairement à ce que l’on pourrait s’attendre habituellement dans l’industrie.

L’étude a indiqué que les exploitants de moins de 35 ans étaient plus portés à subir une blessure à la ferme. En effet, la probabilité de blessure diminue avec l’âge.

Les résultats laissent supposer que le savoir-faire acquis dans le cadre de l’expérience de l’agriculture peut plus que compenser les effets du vieillissement sur la probabilité de blessure à la ferme.

L’étude a examiné la relation entre la probabilité pour un exploitant agricole de subir une blessure liée à l’exploitation agricole et les caractéristiques de l’exploitation et de l’exploitant. Les données du Recensement de l’agriculture de 2001 ont été utilisées pour cette étude.

L’exposition au travail agricole, tel le travail à une ferme ayant un important troupeau de bovins de boucherie ou une grande superficie cultivée, accroissait la probabilité de blessure à la ferme. Les exploitants de ferme avicole et de grandes cultures étaient moins enclins à subir une blessure liée à l’exploitation agricole que ceux d’autres genres de fermes.

L’étude s’est aussi penchée sur la relation entre les blessures à la ferme indiquées et le nombre d’heures que l’exploitant travaille à la fois à la ferme et hors ferme. Les résultats ont montré que les exploitants travaillant moins de 20 heures par semaine à la ferme étaient 2,4 fois plus susceptibles de déclarer une blessure à la ferme que ceux travaillant plus de 40 heures par semaine à la ferme.

De même, les exploitants travaillant hors ferme pendant plus de 40 heures par semaine étaient plus portés à subir une blessure lors d’activités liées à l’exploitation agricole que ceux travaillant moins d’heures par semaine hors ferme.

Le 16 mai 2007, la parution des résultats du Recensement de l’agriculture de 2006 permettra de mener une nouvelle analyse au sujet des blessures liées à l’exploitation agricole. Ces résultats vont fournir de l’information différente, mais plus détaillée, sur les blessures à la ferme. Dans le recensement, les répondants devaient déclarer les blessures à la ferme pour lesquelles les exploitants, les autres membres de la famille et d’autres personnes avaient reçu des soins médicaux, selon le genre de blessure.

L’étude intitulée «Facteurs de risque associés aux blessures à la ferme au Canada», qui fait partie de la Série de documents de travail sur l’agriculture et le milieu rural (21-601-MIF2007084, gratuit), est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web. Sous Publications Internet gratuites, choisissez Agriculture.

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Véronique Maltais au 613-951-6857 ([email protected]), Division de l’agriculture.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires