Un nouveau type de partenariat pour la recherche en agroalimentaire au Québec

Montréal, 28 mars 2007 – Pour répondre aux besoins d’innovation des entreprises du Québec, trois organismes, l’Alliance pour l’innovation en agroalimentaire (APIA), le Fonds québécois de la recherche sur la nature et les technologies (FQRNT) et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) joignent leurs forces afin d’attribuer des bourses de recherche en milieu de pratique dans le secteur de l’agroalimentaire. Ce secteur joue un rôle important dans l’économie du Québecet contribue au développement de toutes ses régions. Aussi, l’entente signéeaujourd’hui permettra de soutenir la création et le renforcement decollaborations, de mécanismes de transfert de compétences et de partage deconnaissances entre le milieu universitaire et les entreprises. Le montantglobal s’élève à près de 500 000 $ sur cinq ans. Le milieu d’accueil assumerale tiers de la somme accordée.

Les étudiants de toutes les universités québécoises inscrits à lamaîtrise et au doctorat dans ce secteur de recherche et désireux d’acquérirune expérience et des compétences pratiques en entreprise pourront bénéficierde cette entente et profiter de ce nouveau programme de bourses de rechercheBMP Innovation. «Par des partenariats universités-entreprises, nous voulonsfavoriser l’accroissement des compétences en innovation des régions etentreprises du Québec tout en favorisant l’accessibilité aux carrières enindustrie aux jeunes diplômés de maîtrise et de doctorat», a déclaréMme Sylvie Dillard, présidente-directrice générale du FQRNT.

«Ce modèle de partenariat universités-entreprises a déjà fait sespreuves. En nous alliant au Fonds québécois de la recherche sur la nature etles technologies et aux entreprises, nous pouvons doubler le nombred’étudiants appuyés, ce qui aura des répercussions positives sur le transfertde connaissances et sur la capacité à innover dans des secteurs importantspour l’économie», a indiqué pour sa part Mme Isabelle Blain, vice-présidentede la Direction des subventions de recherche et bourses au CRSNG.

Mme Francine Masson, directrice générale de l’Alliance pour l’innovationen agroalimentaire ajoute «L’APIA est fier de s’associer au FQRNT et au CRSNGpour faire la promotion du programme BMP Innovation pour le secteuragroalimentaire. L’innovation, c’est bien plus que le résultat d’une démarchede recherche et développement; c’est l’ensemble des actions réalisées pourstimuler une culture innovante qui s’intègre dans un processus de gestionglobal. Le programme de bourses en milieu de pratique m’apparaît comme unmoyen efficace de favoriser le rapprochement et d’apprivoiser les façons defaire de deux acteurs essentiels de la chaîne d’innovation et ainsi développerdes liens durables.»

Créé en 2001, le Fonds québécois de la recherche sur la nature et lestechnologies est un organisme public relevant du ministre du Développementéconomique, de l’Innovation et de l’Exportation. Il a pour mission depromouvoir et d’aider financièrement la recherche et la formation dechercheurs de même que la diffusion des connaissances dans les domaines dessciences naturelles, du génie et des mathématiques.

Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada estun organisme fédéral chargé d’investir dans les gens, la découverte etl’innovation pour en faire bénéficier tous les Canadiens. Le CRSNG accorde unappui à environ 22 000 étudiants universitaires et stagiaires postdoctoraux.En outre, l’organisme fait la promotion de la découverte en offrant un appuifinancier à plus de 10 000 professeurs d’université chaque année et favorisel’innovation en incitant plus de 800 entreprises canadiennes à investir dansdes projets de recherche universitaire et à y participer.

L’Alliance pour l’innovation en agroalimentaire est un organisme à butnon-lucratif créé par la synergie de trois partenaires fondateurs que sontl’Université Laval, avec sa Faculté des sciences de l’agriculture et del’alimentation (FSAA), l’Université McGill avec sa Faculté des sciencesagricoles et environnementales (FAES) et la Faculté de médecine vétérinaire del’Université de Montréal en collaboration avec le ministère de l’Agriculture,des Pêcheries et de l’Alimentation. Son objectif est d’encourager le maillageacadémique avec les entreprises et intégrer dans leur gestion des programmesde transfert technologique et d’implantation d’innovations. Sa mission est defavoriser l’utilisation optimale des ressources en matière de recherche, desciences, de technologies et d’innovation afin d’améliorer la compétitivité del’industrie agroalimentaire québécoise sur la scène nationale etinternationale.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG)
http://www.nserc.ca/

Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal
http://www.medvet.umontreal.ca/

Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation de l’Université Laval
http://www.fsaa.ulaval.ca

Université McGill
http://www.mcgill.ca/

Commentaires