Une crue qui n’en finit plus

La crue printanière sur la rivière Missouri, aux États-Unis, n’est pas encore terminée! Elle touche de vastes zones agricoles du Midwest, dans les états du Montana, Dakota du Nord, Dakota du Sud, Missouri, Nebraska, Iowa et même le Kansas.

Les inondations ont débuté en avril et à ce jour, les eaux ne sont pas encore retirées. Les autorités gèrent de peine et misère le débit des six barrages sur le Missouri, face à des quantités d’eau record.

Les chutes de neige d’une ampleur jamais vue dans les Rocheuses sont à la source de l’inondation. Le printemps frais a retardé la fonte des neiges, puis les pluies du printemps ont presque fracassé les records, gonflant les rivières encore plus.

À ce jour, plusieurs ponts demeurent fermés. La production a été interrompue à la centrale nucléaire de Fort Calhoun, au Nebraska, par précaution.

En Iowa, plusieurs producteurs avaient semé leur maïs et leur soya, avant de voir leurs terres inondées. La plupart d’entre eux toucheront des indemnités d’assurance récolte.

Sara Ross est productrice près de Minden, en Iowa, à moins de 25 milles de la rivière. Sa ferme n’a pas été touchée. Vers la fin juillet, elle a survolé des zones inondées. Elle propose cette galerie de photos sur Corn & Soybean Digest.

L’inondation de la rivière Missouri sur Wikipedia (en anglais)

à propos de l'auteur

André Dumont's recent articles

Commentaires