Une nouvelle chaire de recherche permettra d’étudier les possibilités dans le secteur de l’horticulture

Truro (Nouvelle-Écosse), 25 avril 2005 – Le Collège d’agriculture de la Nouvelle-Écosse, à Truro, engagera un nouveau titulaire de chaire de recherche dans le domaine de l’horticulture (produits comestibles) qui travaillera avec les agriculteurs au cours des cinq prochaines années à identifier de nouveaux projets de recherche et des sources de financement privées et publiques, au profit des producteurs de légumes, d’herbes, de framboises, de fraises et de produits de pépinière de la Nouvelle-Écosse.

Agri-Futures Nova Scotia, le ministère de l’Agriculture et des Pêches de la Nouvelle-Écosse, et Horticulture Nova Scotia vont octroyer un financement de 350 000 $ pour la chaire de recherche.

Agri-Futures Nova Scotia est un conseil sectoriel chargé de l’administration en Nouvelle-Écosse du Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR) d’Agriculture et Agroalimentaire Canada et de son successeur, le Programme pour l’avancement du secteur canadien de l’agriculture et de l’agroalimentaire (PASCAA).

La chaire de recherche visera la recherche dans six domaines clés : lutte intégrée, gestion des éléments nutritifs, études de marché, évaluation des cultivars, salubrité des aliments et rotation des cultures.

Monsieur Andy Mitchell, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, a affirmé que le nouveau poste constituait un exemple de collaboration entre les gouvernements et le secteur dans le but de trouver de nouvelles possibilités.

« Le titulaire de la chaire de recherche jouera un rôle essentiel en rapprochant le secteur et les gouvernements autour de la question de l’innovation et en tirant parti de l’innovation pour tracer le développement futur du secteur », a déclaré M. Mitchell.

« Il s’agit d’une journée mémorable pour le Collège d’agriculture de la Nouvelle-Écosse ainsi que pour le secteur horticole de la Nouvelle-Écosse, qui pourront grandement profiter de l’expertise de la nouvelle chaire de recherche », souligne l’honorable Geoff Regan, ministre des Pêches et des Océans et député de Halifax-Ouest.

« Nous avons constaté les avantages d’une approche ciblée et coordonnée en matière de recherche grâce au travail des titulaires des chaires de recherche chargés d’autres produits, qui sont déjà en fonction au Collège », a déclaré Laurie Hennigar, présidente d’Agri-Futures Nova Scotia. « C’est une approche qui fonctionne. »

« Investir dans la recherche et dans l’innovation représente pour la province l’un des meilleurs moyens de reconnaître ce secteur important, en pleine croissance », a déclaré Chris d’Entremont, ministre de l’Agriculture et des Pêches de la Nouvelle-Écosse. « Il y a de bonnes chances que cette initiative donne un taux de rendement élevé des investissements et contribue à la réussite du secteur dans l’avenir.»

« En établissant une chaire d’horticulture au Collège d’agriculture de la Nouvelle-Écosse, on reconnaît l’importance de la production horticole pour l’économie agricole de la Nouvelle-Écosse », a déclaré Greg Webster, président de Horticulture Nova Scotia. « La chaire appuie les efforts déployés par le secteur de l’horticulture pour améliorer continuellement sa situation sur un marché hautement concurrentiel ».

Le ministère de l’Agriculture et des Pêches de la Nouvelle-Écosse et Agri-Futures Nova Scotia ont chacun contribué 150 000 $. Pour sa part, Horticulture Nova Scotia a versé 50 000 $ au projet. Le Collège d’agriculture de la Nouvelle-Écosse fournit des locaux et prend en charge le soutien technique.

Philip Hicks, président du Collège d’agriculture de la Nouvelle-Écosse, a affirmé que la chaire constituait un exemple de collaboration inspirée par une vision. « Notre modèle d’enseignement est basé sur les sciences appliquées et axé sur le secteur privé », a déclaré M. Hicks. « Cette chaire donnera à nos étudiants une bonne idée de la façon de résoudre des problèmes concrets. Nous sommes fiers de prendre part à cette initiative. »

Le collège a annoncé ce poste et convoquera les candidats à un entretien sous peu.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Collège de l’agriculture de la Nouvelle-Écosse
http://www.nsac.ns.ca/

Commentaires