Ventes de produits phytosanitaires en baisse

Toronto (Ontario), 26 septembre 2000 – Selon l’Institut pour la protection des cultures (IPC), les ventes de produits phytosanitaires ont connu une baisse marquée de l’ordre de 4,9 % en 1999, en raison des conditions économiques difficiles et du mauvais temps. Les ventes de nos membres ont atteint 1 350 000 000 $. Les ventes d’herbicides représentaient 84 % du total, celles de fongicides 7 %, les insecticides 5 % et les produits de spécialité 4 %.

« Jusqu’à l’an dernier, les ventes de l’industrie étaient en croissance », a précisé Lorne Hepworth, le président de l’Institut qui représente les fabricants, les concepteurs et les distributeurs de solutions

phytoscientifiques. « Le ralentissement de 1999 se situe au niveau des herbicides dans l’Ouest du Canada, soit un recul de 8,8 %, en raison de conditions économiques négatives et du mauvais temps, ainsi que de l’influence
de nouvelles technologies pour les cultures résistantes. »

En ce qui concerne les cultures, la protection des céréales y était pour 39 % des ventes totales, tandis que celles destinées aux graines oléagineuses étaient de 28 % et celles de mais et du secteur horticole étaient de 7,5 %. En comparant les données de 1999 et de 1998 pour d’autres catégories, pour les grandes cultures, la hausse des ventes a été de 6,3 % en 1999. En ce qui a trait aux types de produits en 1999, les ventes d’herbicides ont diminué de 6,3 % et celles d’insecticides ont augmenté de 20 %. Les ventes de fongicides étaient à peu près égales à l’année précédente. Les ventes canadiennes exprimées en kilogrammes d’ingrédients ont diminué de 2,1 % en 1999. Pour obtenir plus de renseignements sur la performance de l’industrie, visitez
le site Web de l’IPC.

Un nouveau conseil d’administration a été choisi par l’Institut pour la protection des cultures à la fin de son 48e Congrès annuel, qui s’est tenu à Winnipeg au Manitoba, du 17 au 20 septembre. Le conseil d’administration 2000-2001 a été approuvé lors de la réunion générale annuelle. Les personnes suivantes sont les nouveaux membres du conseil : Tom Blouw, United Grain Growers Ltd. , Sylvain Lavoie, Coopérative fédérée de Québec, Keith Lockhart, Uniroyal Chemical Co., Rick Pierson, Van Waters & Rogers Ltée, et Robert Pryce, Novartis Seeds Inc. Les membres qui restent en fonction sont : Dave Appleton, Plant Products Co. Ltd., Jay Bradshaw, BASF Canada Inc., William Buckner, Bayer Inc., Roy Lee Carter, ZENECA Agro, Bob Dyck, Cargill Limitée, Warren Libby, Novartis Protection des cultures Inc., Bill Parks, Pioneer Hi-Bred Ltd., Ed Rodenburg, Agricore, Richard Rose, Nufarm Agriculture Inc., Rick Smith, Dow AgroSciences Canada Inc., David Strilchuk, Aventis CropScience Canada Co., Bob Valgardson, Rohm and Haas Canada Inc., Sharon Zadorozny, Dupont Canada Inc.

Depuis 1993, l’Institut récompense les efforts extraordinaires d’un membre d’un comité ou d’un conseil provincial en lui remettant le prix du président. Bob Ingratta a reçu cette récompense prestigieuse lors du 48e Congrès annuel, pour souligner sa participation active à des questions touchant de près l’industrie comme la propriété intellectuelle et la protection des données de l’industrie. Bob, qui a été président du comité technique de l’Institut pendant trois ans et qui représente Monsanto Canada, a consacré beaucoup d’énergie et d’enthousiasme à l’Institut et à l’industrie de la protection des cultures.

« Le travail de Bob en collaboration avec d’autres personnes a été inestimable pour l’avancement de notre mission consistant à soutenir l’agriculture durable au Canada, en arrivant à donner confiance aux technologies phytoscientifiques et à les faire apprécier, a déclaré M.Hepworth.

Le congrès annuel a attiré beaucoup de monde, dont des représentants des membres de l’Institut des principaux fabricants, concepteurs et distributeurs de solutions phytoscientifiques au Canada. Des représentants principaux du gouvernement fédéral et des gouvernements provinciaux, ainsi que des intervenants d’associations agricoles nationales et provinciales ont aussi assisté au congrès.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Institut pour la protection des cultures (Crop Protection Institute)

http://www.cropro.org

Commentaires