Ventes en hausse de 17,2 % chez Echographes Noveko

Montréal (Québec), 1 mars 2005 – Pour la période de trois mois terminée le 31 décembre 2004, Echographes Noveko inc.a réalisé un chiffre d’affaires comparable à celui de la même période en 2003, soit de 1,3 million $. Lacontribution pour les deux derniers mois de la nouvelle filiale françaiseS.A.S. E.C.M. (« ECM »), acquise le 5 novembre 2004, a compensé le manque àgagner occasionné par la venue à terme en 2004 d’un important contrat auprèsdu Ministère de la santé d’Irak. La Société poursuit actuellement sesreprésentations dans ce pays et travaille avec les responsables à la mise enplace de lettres de crédit nécessaires, suite à quoi elle prévoit obtenird’autres commandes dans les trimestres à venir pour ses échographes portablesdestinés à la médecine humaine. Par ailleurs, l’acquisition d’ECM a généré unecroissance substantielle des ventes dans le marché vétérinaire d’Europe,tandis que Noveko a également effectué une percée intéressante dans le marchéporcin et bovin des Etats-Unis.

Noveko a clos le deuxième trimestre avec une perte nette de 0,1 million $par rapport à un bénéfice net de 0,3 million $ l’année précédente, ce quis’explique principalement par les frais additionnels associés à l’acquisitiond’ECM alors que celle-ci n’a contribué que pour deux mois seulement, dontcelui de décembre qui est traditionnellement un des moins actifs de l’année.La Société a entrepris de diminuer les frais de vente et d’administration enéliminant certaines redondances entre les deux entités. La perte par actioncatégorie A (de base et diluée) s’est chiffrée à 0,006 $ sur un nombre moyenpondéré de 25,8 millions d’actions en circulation, comparativement à unbénéfice par action de 0,023 $ sur 14,0 millions d’actions au même trimestrel’an dernier. (L’accroissement du nombre d’actions reflète l’émission de 5,9 millions d’actions en marge de l’acquisition d’ECM et l’ajout de 7,2 millions d’actions lors de la prise de contrôle inversée réalisée enjanvier 2004.)

Pour la période de six mois terminée le 31 décembre 2004, Noveko a cumulédes ventes de 1,9 million $ par rapport à 1,6 million $ au même semestre l’andernier. Cette croissance de 17,2 % est attribuable à la contribution d’ECM etaux progrès réalisés dans plusieurs marchés cibles, dont l’industrie porcinecanadienne, le marché porcin et bovin des Etats-Unis ainsi que le marchéporcin et le secteur de la médecine humaine au Mexique. Noveko et ECMcontinuent également de développer leur présence au Moyen-Orient, en Asie eten Afrique. Depuis le début de l’exercice 2004, Noveko a enregistré une pertenette de 0,3 million $ ou 0,014 $ par action par rapport à un bénéfice net de0,2 million $ ou 0,014 $ par action l’année précédente. Outre les facteursmentionnés précédemment, ce recul s’explique par la mise en place depuis un ande ressources additionnelles chez Noveko afin de compléter son équipe et parles efforts accrus de développement de marchés. Les résultats du premiersemestre incluent également une charge de 32 178 $ relative à la rémunérationà base d’actions. Enfin, la direction estime que l’impact de la fluctuationdes devises a eu un effet négatif de près de 0,1 million $ sur le bénéficeavant impôts, principalement au premier trimestre de l’exercice courant.

L’acquisition d’ECM et son financement ont fait passer l’actif total de3,8 millions $ au 30 juin 2004, à 13,1 millions $ au 31 décembre 2004, tandisque les capitaux propres ont augmenté de 5,5 millions $ pour se chiffrer à 8,4 millions $.

D’autre part, la Société a pris en charge la dette à long terme de 2,7 millions $ d’ECM, si bien que sa dette totale portant intérêt est passéede 0,3 million $ au 30 juin 2004 à 3,3 millions $ au 31 décembre 2004, soit uncoefficient d’endettement total (net de l’encaisse et des placementstemporaires) sur les capitaux propres de 34,7 %.

Perspectives
« Noveko planifie qu’une part importante de ses efforts au cours desprochains trimestres sera consacrée à intégrer les activités d’ECM le plusrapidement et le plus efficacement possible, notamment au niveau des forces devente et du développement d’une plateforme technologique commune aux deuxentités, afin d’exploiter au maximum la complémentarité existant entre leurslignes de produits et leurs réseaux de distribution, et d’optimiser les coûtsd’exploitation. Pour l’exercice en cours, la Société a légèrement revu à labaisse son objectif de ventes de 7,5 millions $, en raison principalement del’impact plus prononcé que prévu de la fluctuation des taux de change,principalement du dollar américain et de l’Euro, sur ses résultats libellés endevise canadienne. Par conséquent, elle anticipe que son chiffre d’affaires sesituera plutôt entre 6,8 millions $ et 7,0 millions $. En ce qui a trait à sarentabilité, la Société prévoit diminuer sa perte nette pour le prochaintrimestre, grâce à la contribution d’ECM pendant toute la période.

C’est au cours des trimestres subséquents, une fois l’intégrationcomplétée, que cette acquisition générera ses pleines retombées sur lesrésultats de la Société, soit principalement à partir de l’exercice 2005-2006.Pour le prochain exercice, en effet, Noveko estime que sa rentabilité et sacapacité de générer des fonds à même son exploitation bénéficieront nonseulement d’un volume d’affaires accru, de l’ordre de 10 millions $, mais desinitiatives implantées depuis le début de l’exercice courant et les autresmesures qui seront adoptées prochainement dans le cadre de l’intégrationd’ECM, afin d’optimiser les processus d’affaires et d’abaisser ses coûts.

« Notre objectif à moyen terme est de devenir le chef de file du marchémondial des échographes portatifs pour applications animales, ce pourquoi nousvisons à consolider notre leadership actuel auprès des éleveurs de porcs touten développant davantage notre présence dans les industries bovine, équine etovine dans certaines régions ciblées du globe, » a indiqué André Leroux,président et chef de la direction. « De plus, nous poursuivons nos efforts de R-D afin de mettre au point un nouvel échographe pour applications humainesqui sera mis en marché en 2006, afin de développer le fort potentiel de lamédecine d’urgence et ambulatoire, principalement dans les pays endéveloppement. »

Profil
Noveko et sa filiale française ECM se spécialisent dans le développementet la commercialisation d’appareils d’échographie à ultrasons portatifs entemps réel, à l’usage de la médecine animale et des éleveurs, ainsi que de lamédecine humaine. Les échographes portatifs de la Société servent notamment àaméliorer le rendement des éleveurs en facilitant le diagnostic despathologies animales, le suivi de la gestation, ainsi que l’évaluation de lamasse adipeuse dorsale et intramusculaire (persillé) des animaux afind’optimiser la qualité de la viande. De plus, Noveko a développé unetechnologie d’échographie portative pour la médecine humaine servant auxexamens cardio-vasculaires, gynécologiques, des organes abdominaux et de laprostate. Cette technologie présente un fort potentiel en regard de lamédecine ambulatoire et des soins de la santé dans les pays en développement.Outre l’aspect novateur et l’excellent rapport qualité/prix de ses produits,le principal avantage différenciateur de la Société dans le marché desappareils à ultrasons réside dans le fait que tous ses échographes sontportables, conviviaux et alimentés à piles, ce qui permet leur utilisation enclinique comme sur le terrain. Ceci positionne Noveko dans des niches bienprécises du marché, dont plusieurs pays en voie de développement, où lesgrandes entreprises concurrentes sont absentes.

Noveko et sa filiale ECM sous-traitent la majeure partie de lafabrication de leurs produits et utilisent principalement des agents etdistributeurs indépendants pour la vente de leurs appareils à l’échellemondiale. Fondée en juin 2002 et ayant débuté ses activités en septembre 2002,Noveko est inscrite à la Bourse de croissance TSX depuis le 3 février 2004.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Échographes Noveko
http://www.noveko.com/

Commentaires