Votre maïs a-t-il souffert de sécheresse?

Peut-être que votre maïs a souffert de la canicule que nous avons connue cet été. Pour le savoir, observez attentivement les épis dans vos champs. Il y a trois symptômes que l’on observe à ce temps-ci de l’année qui sont révélateurs d’un stress causé par un manque d’eau.

1. Des épis courts

Des épis plus courts que la moyenne peuvent être un symptôme d’un manque d’eau au stade végétatif (V12). Si le plant de maïs souffre de sécheresse à ce stade, la plante réagit en réduisant l’embryon du futur épi.

 

 

 

 

  1. Des grains manquants

Un épi avec des grains clairsemés est souvent associé à un manque d’eau lors de la pollinisation. Les soies du maïs sont très sensibles à la sécheresse. Quand elles manquent d’eau, les soies sèchent, ce qui empêche le pollen de se rendre à l’ovule du futur grain.

 

 

 

 

  1. Des bouts vides

Un épi sans grain à son extrémité peut être aussi un signe que vos plants de maïs ont souffert de la sécheresse. Les épis d’un plant de maïs sont fertilisés du bas vers le haut. Si la sécheresse est à son plus fort à la fin de la pollinisation, les grains du bout de l’épi ne seront pas pollinisés.

 

Sur notre vidéo,

à propos de l'auteur

Éditeur et rédacteur en chef

Yvon Thérien est agronome et éditeur et rédacteur en chef au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires