Innovations agroalimentaires

Le monde de la transformation et de la distribution alimentaire est en pleine ébullition. C’est tout un défi pour les producteurs et les transformateurs d’arriver à combler les besoins changeants des consommateurs d’aujourd’hui.

À la lumière des innovations agroalimentaires présentées lors de la dernière édition d’Expo mangez santé qui se tenait à Montréal récemment, on peut dire que la tendance aux aliments « santé » justement est plus présente que jamais. Les produits « sans » ont la cote : les sans sucre, sans gras, sans cholestérol, sans lactose sont encore bien populaires. Le « sans » gluten, quant à lui, prend du galon. Les transformateurs se montrent de plus en plus inventifs à proposer des emballages individuels et des types de collations : des sachets de fruits et légumes lyophilisés et déshydratés, des barres énergie, etc. Tous les produits permettant de cuisiner plus simplement et rapidement sont très populaires. Tour d’horizon des nouveautés sur le marché.

Les tomates Savoura n’ont plus besoin de présentation. Sur le marché 365 jours par année, ces tomates sont produites par les Serres du Saint-Laurent, une entreprise de Portneuf. L’entreprise compte plusieurs innovations à son actif : les petits sacs lunch de tomates cerises, les tomates « bruschetta » vendues avec un sac d’épices, pour faciliter la préparation des bouchées, etc. Dernière innovation en liste : les tomates raisins, l’une des variétés les plus sucrées sur le marché. Ces dernières sont vendues dans une barquette en plastique recyclable de 250 g. Les tomates Savoura ont aussi une nouvelle inscription bien visible sur le dessus de leurs barquettes indiquant « de la cueillette à votre assiette 48 h ». Pour signifier aux consommateurs qu’ils ont entre leurs mains un produit bien frais.

Les Serres Lefort, de Sainte-Clotilde-de-Châteauguay bien connues pour ses plants de transplants, se lancent dans la production de légumes. L’entreprise offre maintenant des poivrons de serre et des salades biologiques. Celles-ci arboreront d’ailleurs le nouveau logo « Aliment Québec Bio », lancé récemment par Aliment Québec. Les Serres Lacoste produisent des tomates de serres hydroponiques dans la municipalité des Éboulements, dans Charlevoix. Fière des attributs de sa région, l’entreprise distingue ses tomates par leur goût unique. Celui-ci proviendrait du climat côtier et de l’eau de la région issue d’un sol granitique…

L’entreprise Saladexpress, spécialisée dans les légumes frais coupés, élargit encore sa gamme de produits. Située à Saint-Rémi, au cœur des jardins du Québec, l’entreprise connaît une croissance soutenue depuis sa création en 1989. Des simples carottes râpées fraîches ensachées, aux juliennes de légumes, Saladexpress comprend maintenant une panoplie de produits pour simplifier la vie des familles qui désirent manger santé, mais qui ne disposent pas de beaucoup de temps. S’ajoutent à la gamme un nouveau mélange pour potage à la courge Butternut et un mélange de légumes pour soupe minestrone.

Après le cidre, le beurre de pomme, voici le sirop de pomme naturel sans sucre ajouté ni additif. Ce nouveau produit est présenté dans une jolie bouteille de 250 ml : il y aurait 36 pommes par bouteille. On retrouve ce produit en épicerie depuis un mois environ. Il s’agit du premier produit transformé de l’entreprise « Les produits Pierre-Henri » de Saint-Joseph-du-Lac. Utilisation suggérée du sirop : en cuisine pour sucrer des recettes. Pour promouvoir son produit, l’entreprise mise sur une caractéristique particulière : le sirop a une faible charge glycémique estimée à 26,3 par portion de 60 ml. En comparaison, le sucre blanc a une charge se situant entre 130 et 140 par 60 ml. Une alternative intéressante donc pour ceux qui souffrent de diabète.

Encore plus d’innovations

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires