Préparer l’arrivée du robot de traite (suite et fin)

Savoir interpréter les différentes données
Avec un robot, l’éleveur ne voit plus ses vaches de la même façon. S’il n’est pas attentif aux différents signaux envoyés par le robot, il peut être trop tard pour intervenir si un problème survient. Voilà pourquoi, il est essentiel de bien savoir interpréter les outils de diagnostic du robot. Consulter régulièrement les indicateurs de santé. Apprendre à connaître ses vaches à travers ces outils. Détecter une chaleur ou prévenir une mammite peut être grandement facilité. Une petite formation en ce domaine est vite rentabilisée.

S’adapter aux différentes alarmes qui surviennent
Un robot de traite fonctionne plusieurs heures par jour, même la nuit. Certains producteurs peuvent trouver stressant d’avoir à faire face à des alarmes à tout moment. Il faut faire confiance à la machine! Puis, régler le plus rapidement possible, selon le degré de gravité, les problèmes signalés. Si vous avez du mal à dormir à cause des possibles alarmes, une petite tournée de fin de soirée à la ferme peut être une solution. Inspecter les tuyaux, les branchements, etc.

Lire également:
Des robots légendaires

Plus de robots

Toujours plus de robots

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires