Sous le sapin…

La technologie fait de plus en plus partie des outils quotidiens dans la gestion d’une entreprise agricole. Noël est l’occasion de joindre l’utile à l’agréable en offrant des cadeaux qui faciliteront la vie ou protégeront ces précieux appareils. Le Bulletin a décidé de vous aider cette année avec quelques idées technos glanées sur le web qui pourront peut-être sauver la mise!

Dans la première catégorie, le micro-casque Bluetooth intelligent. Ce dernier permet de prendre ses appels et ses messages tout en ayant les mains libres. Certains modèles peuvent même réduire le bruit ambiant, tel que le vent.

Les routeurs sans fil Wi-Fi procurent un accès Internet à un deuxième bâtiment par rapport à un bâtiment principal sur des distances allant jusqu’à plusieurs centaines de mètres.

Autres gadgets utiles, le chargeur pour l’auto avec deux ports USB, pratique aussi pour le camion ou le tracteur, ou encore, la batterie externe pour iPhone, iPad et iPod avec une batterie à débit élevé permettant une recharge ultrarapide. Et pour les véhicules, un support pour téléphone intelligent, pour ne pas perdre son appareil ou éviter de l’avoir dans ses proches au moment des appels.

Du côté protection, un étui s’avère un accessoire quasi indispensable pour protéger  la tablette électronique ou le téléphone intelligent de la saleté et de la poussière.

Pour les plus férus de techno, il est aussi possible d’offrit une montre intelligente avec plusieurs des fonctionnalités des téléphones du même genre, pour avoir tout au bout des doigts.

Et enfin, pour les amoureux de musique, il existe des enceintes de station d’accueil pour iPod, iPhone ou iPad  avec amplificateur. Certaines sont aussi équipées de radio stéréo FM avec la fonction recharge baladeur.

Cette video (en anglais) propose d’autres bons achats technos mais aussi quelques idées de cadeaux plus traditionnels.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires