Entre chien et loup

On dirait que la nature va plus vite que moi

Entre chien et loup

Maintenant que la pluie est finalement tombée et que les travaux aux champs sont pratiquement terminés nous voilà en plein dans l’entre-saison. Entre chien et loup, il ne fait pas clair et il ne fait pas noir non plus. Me semble qu’on vient tout juste de remiser certains équipements de printemps qu’on s’empresse de tout sortir l’équipement des récoltes qui approchent à grand pas.

Je me sens en retard sur l’entretien de nos bandes riveraines. C’est le fun de planter des arbres et arbustes, mais il faut les entretenir aussi. Je n’ai pas eu le temps de terminer de ramasser nos roches dans notre îlot biodiversité. Les mauvaises herbes ont pris le dessus, je ne vois plus rien. Je recommence les étapes de nettoyage. Pas efficace de recommencer le même travail. Surtout si les autres tâches arrivent à l’agenda.

Les parcelles Select à terminer d’épurer, un peu de paperasse. Préparation de tout l’équipement de séchage et conditionnement des grains. La récolte de blé d’ici une dizaine de jours, même chose pour nos petits pois verts. Déjà! Faut préparer nos cartes d’épandage de chaux à taux variable, préparer le semoir pour les semis de couvert et préparer la sous-soleuse pour défoncer un chemin de transport pour la terre de notre nouveau ponceau.

Je sens un prochain  rush  à l’horizon. Je me sens un peu dépassé… On dirait que la nature va plus vite que moi. Un vertige additionnel si en plus je décide de prendre un peu de temps de repos. C’est mon point faible. Prendre un peu plus de temps pour moi et pour nous. Pas évident encore, toujours un certain sentiment de culpabilité. Je ne sais pas d’où ça vient, ni pourquoi ça me gruge. J’y travaille :-)

Donc je place quelques journées ici et là dans mon agenda. Je détermine les priorités afin d’être bien en forme pour le rush à l’horizon qui arrive un peu trop vite à mon goût. J’aurais préféré dix jours additionnels entre chien et loup.

à propos de l'auteur

Agriculteur et collaborateur

Paul Caplette

Paul Caplette est passionné d’agriculture. Sur la ferme qu’il gère avec son frère en Montérégie-Est, il se plaît à se mettre au défi et à expérimenter de nouvelles techniques. C’est avec enthousiasme qu’il partage ses résultats sur son blogue Profession agriculteur.

Articles récents de Paul Caplette

Commentaires