Première sortie avec Gertrude

Récolte de blé d'hiverVendredi après midi. Je bouille de l’intérieur. Je m’en veux de ne pas avoir fait cette réparation avant. Une supposée petite réparation de dernière minute qui s’étire avec de nouvelles surprises.

Il vente dehors et il fait plein soleil, moi je suis en train de cuire de chaleur dans les entrailles de Gertrude. Deux heures assis sur le bout pointu d’une vis pour passer deux petits boulons de 1 pouce dans une fente de 1,5 pouce. Pas grand place pour les doigts.

Après quelques étirements dignes d’un maître de yoga, je réussis.

Je commence à remonter le tout. À 7h00, je suis épuisé et je sais tout le travail qu’il me reste à faire demain.

Tôt samedi matin, j’entre dans l’atelier en forme et motivé. La radio dans le plafond, je remonte le casse-tête, morceau par morceau.

Un voyage chez le concessionnaire pour une pièce manquante.

Je fais tourner le tout, question de vérifier que tout est O. K. Enfin, on se dirige vers le champ.

Le temps se couvre, on dirait de la pluie qui approche.

Chaque année, j’ai l’impression que les premières minutes à moissonner sont spéciales. De petites vibrations, petits bruits, on ajuste le capteur de rendement. Je revérifie si tout est resté en place. C’est du blé qui tombe dans la trémie, beaucoup de blé, c’est bon signe.

Le capteur me donne de drôle de chiffres. Je monte vers le large, la trémie se remplie. Je réalise que pour la première fois en 30 ans, je ne serai pas capable de faire un tour complet du champ sans vider Gertrude. Au même moment, un gros orage me tombe dessus.

On a toujours l’impression d’être entre deux orages lors de la récolte des céréales. C’est ça ma profession : agriculteur!

Bonne récolte à tous!

à propos de l'auteur

Agriculteur et collaborateur

Paul Caplette

Paul Caplette est passionné d’agriculture. Sur la ferme qu’il gère avec son frère en Montérégie-Est, il se plaît à se mettre au défi et à expérimenter de nouvelles techniques. C’est avec enthousiasme qu’il partage ses résultats sur son blogue Profession agriculteur.

Articles récents de Paul Caplette

Commentaires