Ligne de temps


Changements climatiques : faire partie de la solution

On parle de s’adapter à ces changements, mais le plus motivant, c’est qu’on a la chance de faire partie de la solution.

Le 4 décembre dernier, j’ai participé au panel « Nourrir en 2048 ». J’ai expliqué comment plusieurs agriculteurs adaptent déjà des techniques aujourd’hui qui seront gage de succès dans l’avenir. Réduction du travail du sol, semis direct, couvert végétal… des techniques qui nous ont permis de faire d’une pierre quatre coups.

Un quasi-record de blé sur une terre de sable!

J’ai l’impression que moins on travaille la terre de M. St-Pierre, mieux elle se porte.

La terre de M. St-Pierre était le genre de terre qui s’envolait au vent à l’époque où on était en mode conventionnel. En 2017, on y a pratiquement battu notre record en blé d’automne. J’ai l’impression que moins on travaille la terre de M. St-Pierre, mieux elle se porte.



La dépression après récolte

J’ai déjà vécu cette période d’après récolte comme un animal qui s’en va à l’abattoir.

Après les mois d’adrénaline qui prennent fin avec les récoltes, je me sens toujours vidé et épuisé. Je dis souvent à la blague que c’est ma période dépressive.



L’hiver arrive 30 jours trop tôt!

L’élévateur est gelé! Je sors les mitaines et les outils, je monte pour aller dégager le tambour du haut de l’élévateur.

Soulagé d’avoir terminé la récolte du maïs dimanche, je me disais qu’il nous restait plus que le séchage à faire. On était loin d’être prêt à tomber si rapidement en hiver. L’élévateur est gelé!


Creuser le sol pour le rendre plus vivant

C’est fou la quantité d’information qu’on peut tirer sur le sol en se servant d’une pelle et d’une petite trousse de prospection.

J’ai pris le temps de participer à la caravane sur la santé des sols. On a creusé, observé et évalué les couches de profil différent, la densité du sol et le comportement des racines. C’était de toute beauté de constater la quantité et la diversité des racines.

Blé d'hiver semé le 15 septembre.

Le blé d’hiver à l’honneur à l’émission La semaine verte

La semaine verte a réalisé un reportage sur cette belle culture du blé d’hiver qui s’étire sur pratiquement 11 mois.

Depuis que je suis tout jeune, je suis un fidèle téléspectateur de l’émission La semaine verte à Radio-Canada. Cette fois-ci, c’est à notre tour d’avoir le privilège d’y participer pour parler de notre projet de blé d’hiver.


Pas si mal les prix…

La météo n’aura certainement pas été facile pour les récoltes 2018 jusqu’ici. Mais au moins, de ce que je vois et entends, jusqu’ici côté rendement ça s’annonce dans l’ensemble assez bien, voir excellent, un peu plus dans le soya, mais aussi dans le maïs. Personnellement, je ne serai pas surpris qu’on passe le cap du […] Lire la suite