Ligne de temps

L’agriculture bio poursuit sa croissance aux États-Unis

L’agriculture biologique a toujours le vent en poupe, selon les dernières données du département américain d’Agriculture (USDA) qui ajoute que ce secteur demeure en croissance tout en étant profitable pour l’industrie agricole.

Le National Agricultural Statistics Service a indiqué que les fermes et ranchs américains avaient vendu pour une valeur de 7,6 G$US de biens certifiés biologiques en 2016, soit une hausse de 23% par rapport à 2015. De ce montant, 56% étaient des fruits et légumes alors que 44% étaient des produits animaliers tels que du poulet et des produits reliés, tels que le lai et les, œufs. Ce sont ces deux produits qui sont toutefois le plus vendus parmi ceux identifiés comme étant biologiques. Le lait a cumulé des ventes de  1,4 G$US (+18%) et les œufs 816 M$US (11%). Le poulet suit avec des ventes de 750 M$US. Parmi les fruits et légumes, les plus populaires sont les pommes, la laitue et les fraises.

Le nombre de fermes certifiées biologiques est d’ailleurs en croissance : il a augmenté de 11% pour se situer à 14 217 fermes. Les superficies augmentent plus rapidement puisqu’elles ont grimpé de 15% en 2015 à 5 millions d’acres. Sans surprise, la Californie mène sur plusieurs plans aux États-Unis, que ce soit pour le nombre de fermes certifiées bio, les superficies ou encore les ventes de produits biologiques. Les fermes ont progressé de 3% en 2016 pour dépasser la barre des 2700. Le Wisconsin et New York suivent avec plus de 1000 fermes bio sur leur territoire. Les états comptant le moins de fermes bio se situent principalement dans la couronne sud des États-Unis.

 

Source: USDA

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires