DERNIÈRE INFOLETTRE

Conseils pour un désherbage réussi

Tout d’abord, il est important de bien connaître le mode d’action : est-ce un produit de contact ou systémique ? La manière dont l’herbicide travaille pour détruire les mauvaises herbes dicte le choix de buses et du volume d’eau.


Un herbicide comme le glyphosate a la particularité d’être systémique. Une goutte appliquée sur le bout d’une feuille est facilement redistribuée dans l’ensemble de la mauvaise herbe. Un herbicide systémique peut donc être appliqué avec un petit volume d’eau, environ 95 L/ha (10 gal/a). Le choix du type de buse est très important pour réduire les risques de dérive. On recommande des buses avec injection d’air ou AI. Ces buses ont pour effet de grossir les gouttelettes ce qui réduit la dérive.

Les herbicides de contact ont comme particularité de brûler toute la partie de la plante qui est en contact avec la matière active. Le Liberty et le Reglone sont deux exemples bien connus. Contrairement aux herbicides systémiques, il faut recouvrir le feuillage de plusieurs petites gouttes. Pour y parvenir, il faut augmenter le volume d’eau, soit environ 140 à 190 L/ha (15 à 20 gal/a) et utiliser des buses à jets plats.

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Le Bulletin des agriculteurs's recent articles

Commentaires