Changements chez les producteurs de porcs

Le dernier congrès des Éleveurs de porcs du Québec a été l’occasion de renouveler l’équipe à la tête de l’organisation, à la suite du départ de David Boissonneault, président lui-même durant les six dernières années. Il a cédé sa place à David Duval, éleveur de la Montérégie. Ce dernier a été président de son syndicat régional et 2e vice-président de l’organisation. Il occupe le poste pour un mandat de deux ans. Il sera épaulé par Yvan Fréchette, élu premier vice-président, ainsi que Louis-Philippe Roy, élu deuxième vice-président. M.Duval a indiqué qu’il voulait poursuivre le travail de son prédécesseur. Ses priorités seront de « développer un plan de travail rigoureux afin d’améliorer la rentabilité des entreprises porcines, favoriser un environnement d’affaires propice aux investissements et assurer le développement durable de l’élevage porcin québécois ».

Le congrès, qui avait pour thème Agir maintenant pour un avenir prospère, a aussi été l’occasion d’annoncer une aide financière de 1,2M$ de la part des autorités fédérales et provinciales. Cet argent servira à améliorer le Service de gestion des risques du marché (SGRM), un outil mis sur pied en 2000 par Les Éleveurs de porcs du Québec. Ce dernier permet d’améliorer l’accessibilité à des marchés à terme et de favoriser une meilleure gestion du risque pour les entreprises porcines.

Les Éleveurs de porcs du Québec ont également salué les efforts de responsabilité sociale des éleveurs d’ici en dévoilant les quatre lauréats du concours « Responsables par nature ». Ces derniers se sont démarqués par leur performance en matière de responsabilité sociale au sein de leurs entreprises, plus particulièrement dans les cinq axes proposés par les Lignes directrices Sustainability Assessment of Food and Agriculture Systems (SAFA), soit la gouvernance, la gestion respectueuse de l’environnement, le bien-être et la santé animale, la salubrité, la performance économique, le bien-être des travailleurs et la relation avec la communauté. Le premier prix a été remis à la Ferme Bernard Breton inc. de Jean-Pierre et Raymond Breton. Les autres gagnants sont la Ferme À-Porc-Ça appartenant à Véronique et Martin Langlois, la Ferme SANIBIEN de Benjamin Roy et Ferme Éli, propriété de Étienne Boucher, Lyne Guay et leur fils Nicolas.

Les Éleveurs de porcs ont de plus actualisé dans la dernière année leur site Web corporatif afin de le rendre plus dynamique et convivial pour les visiteurs, en plus de bonifier les contenus : leseleveursdeporcsduquebec.com.

Source: Éleveurs de porcs du Québec

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires