Les 4 S de la gestion de la douleur

L'écornage est une des interventions les plus douloureuses pour les bovins

Les 4 S de la gestion de la douleur

L’écornage est une des interventions les plus douloureuses chez les bovins. Voilà pourquoi, il faut s’en préoccuper. Dans un article sur le contrôle de la douleur chez les bovins paru dans le CanadianCattleman.ca, Ron Clarke relate les recommandations d’un chercheur qui a consacré de nombreuses années sur la gestion de la douleur chez les animaux d’élevage.

Le Dr Hans Coetzee, chef du département d'anatomie et de physiologie du Kansas State University College of Veterinary Medicine, a consacré au fil des ans des études et une formation approfondie au sujet de la gestion de la douleur chez les animaux destinés à l'alimentation.

Il mentionne l'écornage comme l'un des principaux sujets de préoccupation des consommateurs par rapport au traitement humain perçu du bétail. Et, dit-il, il a été bien établi par la recherche que l'écornage est, en effet, une procédure douloureuse.

Hans Coetzee recommande aux vétérinaires de considérer ce qu'il appelle les quatre S de la gestion de la douleur du bétail pour l'écornage, les blessures et les interventions chirurgicales :

• Supprimer : si possible, apportez des modifications afin qu'une procédure ne soit plus nécessaire. Dans le cas de l'écornage, il dit que l'adoption de la génétique sans cornes finira par rendre l'écornage obsolète.

• Substituer : Affinez la façon dont la procédure est effectuée pour réduire la douleur. Pour l'enlèvement de la corne, utilisez l'ébourgeonnage plutôt que l'écornage en effectuant la procédure à un plus jeune âge avant que le bourgeon de la corne ne se soit attaché à l'os sous-jacent. Changer les techniques de manipulation des veaux et immobiliser correctement les animaux peuvent également réduire le stress et la douleur.

• Soulager : utilisez des analgésiques pour réduire la douleur avant le début d'une procédure. L'administration d'un anesthésique par blocage nerveux avec de la lidocaïne avant l'écornage aidera à réduire la douleur causée par la procédure.

• Supplémenter : renforcez l'atténuation initiale de la douleur avec un analgésique à action prolongée.

Pour lire l'article complet, suivez ce lien.

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires