Un tracteur pour combler le maillon entre tradition et robotique

Alexandre Prévault, un maraîcher francais de 30 ans, a conçu un tracteur électrique qui se conduit à l’aide d’une simple manette de pilotage. Appelé Alpo, ce tracteur de 25 chevaux est fait d’un châssis en tôle mécano-soudée, d’un siège pivotant à 360 degrés pour conduire dans les deux sens et d’un arceau de sécurité. La manette à six boutons permet de le manœuvrer d’une seule main. Il est équipé de deux batteries au lithium offrant en moyenne huit heures d’autonomie, pour une heure et demie de temps de charge. Le poids total est de 450 kg.

L’inventeur associe son tracteur à un couteau suisse puisqu’on peut atteler la machinerie à l’avant ou à l’arrière. Autre avantage, il est silencieux, un atout pour le covoisinage en campagne.

L’engin est pour le moment manuel, mais il pourrait prochainement être automatisé, selon M. Prévault.

Le tracteur est disponible en deux ou quatre roues motrices. Un autre modèle, dit “enjambeur”, est conçu pour la viticulture. Les premières machines seront livrées dans les prochains mois.

Alexandre Prévault a fait des études à l’Institut français de mécanique avancée (IMFA). Il a cofondé sa société “Sabi Agri” avec sa conjointe, une ancienne avocate.

 

 

 

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires