Agri-Réseau cheval : l’information accessible au monde équin

Québec (Québec), 17 juin 2004 – Le Comité cheval du Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) est fier d’annoncer la mise en ligne du site http://www.agrireseau.qc.ca/cheval. À l’instar des autres sites Agri-Réseau déjà existants, Agri Réseau cheval a pour objet d’accélérer la diffusion de l’information auprès des entreprises et des professionnels de l’agriculture et de l’agroalimentaire québécois.

En effet, le besoin d’information de nature technique et scientifique a été identifié par le secteur équin à maintes reprises. Bien que ce secteur soit le plus souvent associé à des activités touristiques ou à des loisirs, le besoin d’information de nature agricole ou relevant du génie rural demeure tout aussi important. Il existe une multitude de sources d’information sur les chevaux, notamment sur les produits de l’élevage tels que les activités équestres, les concours et les races. Par ailleurs, tout ce qui est en amont est peu couvert : la régie d’élevage (besoins alimentaires, soins et entretien des animaux, génétique, etc.), des exploitations et des équipements; la gestion des intrants; les lois et règlements (agroenvironnement, etc.)… Bref, toute l’information de nature technique et scientifique.

Les éleveurs et propriétaires de chevaux, souvent peu en contact avec l’industrie agricole, ne savent pas toujours à quelle porte frapper pour obtenir l’information pertinente (ex. : agronomique spécialisée), mais ils sont très branchés sur le réseau Internet. Le site cheval d’Agri-Réseau se veut un trait d’union entre leurs besoins et le savoir disponible.

Rappelons que le secteur équin se caractérise par sa complexité et regroupe des activités diversifiées : l’élevage, l’équitation classique et western, les courses, l’attelage et l’ensemble des activités en développement (activités récréatives, touristiques, thérapeutiques, etc.). Ce noble animal qu’est le cheval est un générateur d’activités économiques et joue, en tant que production occupante du territoire, non polluante ou acceptable sur le plan environnemental, un rôle de liaison entre les milieux rural et urbain.

Quelques chiffres sur la taille et l’importance de cette industrie au Québec :

  • une enquête révèle que les Québécois possédaient 53 476 chevaux en 1993 . Selon une étude réalisée pour le compte de Canada Hippique, ils en possèdent plus de 63 000 aujourd’hui;
  • selon l’Institut de la statistique du Québec, les propriétaires de chevaux auraient dépensé 353,6 millions de dollars en 1995 pour la garde de leurs chevaux, et le nombre total d’emplois équivalents temps plein (ETP) s’élevait à 8 633 ;
  • selon les données recueillies par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation en 2000, 2 412 exploitations agricoles abritent 14 800 chevaux d’élevage, ce qui représenterait près de 24 % de tout le cheptel équin québécois.

Sur Agri-Réseau cheval, l’information est présentée en français et couvre une gamme de renseignements classés en huit rubriques :

  • Actualités / Événements
  • Bâtiments / Équipements
  • Entraînement
  • Formation/Recherche
  • Liens / Ressources / Services
  • Alimentation
  • Élevage
  • Exploitations / Entreprises
  • Gestion / Économie / Marché
  • Santé / Bien-être.

Le site est piloté par madame Anne Drolet, au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Une équipe d’experts de diverses provenances contribuent par ailleurs au contenu du site, assurant ainsi l’actualité et la pertinence de l’information véhiculée.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agri-Réseau
http://www.agrireseau.qc.ca


Commentaires