Ail Québec est né

En novembre dernier, l’Association Ail Québec a vu le jour à l’occasion de son Assemblée de fondation à l’Institut de technologie agricole de St-Hyacinthe. Ail Québec regroupe près de 200 producteurs d’ail de partout au Québec.

L’association s’est donné deux objectifs principaux. D’abord faire la promotion de l’ail du Québec au Québec. Actuellement, moins de 10 % de l’ail consommé au Québec provient de la province. La grande majorité est importée de Chine. Pourtant, l’ail québécois est plus facile à apprêter, se conserve bien plus longtemps et est surtout beaucoup plus savoureux. De plus il s’agit d’un produit local, donc plus écologique.

Le second objectif est de permettre aux producteurs de développer toujours plus leur expertise, qu’il s’agisse de la culture, de la transformation ou de la mise en marché de l’ail. L’association accueille tous les producteurs, les petits qui ne vendent que quelques milliers de bulbes par année sur des marchés locaux et les plus gros qui en produisent des centaines de milliers et qui approvisionnent des chaînes de supermarchés.

Depuis près d’un an, un conseil d’administration provisoire a travaillé à la création d’Ail Québec. Des comités ont également été formés : promotion et mise en marché, équipements pour la culture et la transformation, assurance qualité et assurance récolte. Un site Web a également été créé : www.ailquebec.org. C’est par son intermédiaire qu’il est possible de devenir membre de Ail Québec.

Maintenant que l’association existe formellement, le site est en phase de reconstruction et va graduellement contenir de plus en plus d’informations pour la population. On y trouvera des recettes, des conseils sur les meilleures façons de conserver l’ail ainsi que des renseignements sur les vertus culinaires et médicinales de l’ail. Une section spéciale va aussi permettre aux membres d’échanger entre eux et de profiter des conseils de nombreux experts, dont ceux du ministère de l’Agriculture.

Comme le mentionnait Claude Thibault, le nouveau président de Ail Québec : « Nous avons constaté que les gens, après avoir goûté à l’ail du Québec, ne veulent plus consommer d’ail importé. Et ils en sont ravis! Tout le monde en sort gagnant, autant les consommateurs que les producteurs. »

à propos de l'auteur

Commentaires