« Gérer la qualité du lait » à la conquête du monde

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que l’ITA de La Pocatière et ses partenaires, Les Impressions Soleil et les organisations de producteurs de lait, envisagent la diffusion à l’échelle internationale du matériel éducatif « Gérer la qualité du lait ».

Depuis la réalisation et le lancement du matériel en français en 1996, les documents d’origine, soit la vidéocassette et le manuel de formation, ont été révisés et traduits en anglais. Divers produits dérivés ont été développés, dont un cédérom et une affiche sur la traite. De plus, une vidéocassette a été produite en espagnol.

Une percée à l’échelle nationale et internationale

Jusqu’à maintenant, plus de 4000 copies de ces documents ont été distribuées au Québec, dont la moitié lors de sessions de formation aux producteurs et productrices. Le matériel est utilisé par plusieurs maisons d’enseignement de niveau secondaire, collégial et universitaire. Des présentations de ce programme de formation par les responsables de l’ITA ont été effectuées aux États-Unis, au Mexique, en Argentine et au Danemark. Actuellement, « Gérer la qualité du lait » est présent dans 51 pays. Mis à part la distribution au Québec, près de 75 % des ventes de ce matériel s’effectuent à l’étranger et 25 % à l’échelle nationale. Grâce à l’efficacité du distributeur américain, le magazine Hoard’s Dairyman, 90 % des ventes à l’étranger sont enregistrées aux États-Unis. Les autres pays représentent 10 % des parts de marché.

À la conquête du monde
En 1999, le distributeur Les Impressions Soleil a relevé une augmentation de 250 % de l’ensemble de ses ventes par rapport à 1998. Au total, 2 724 articles ont été vendus, dont 1947 à l’international et 777 à l’intérieur du Canada. La création d’un site Internet est venue appuyer l’internationalisation du projet. Depuis janvier 1999, la gamme de produits est disponible par l’intermédiaire de la vitrine internet. Depuis, on constate un intérêt marqué de la clientèle outremer.

Projets futurs

L’ensemble des partenaires demeurent optimistes quant aux retombées futures de « Gérer la qualité du lait ». Des démarches sont en cours pour une percée en Italie et au Japon, ce qui démontre de façon tangible la force qu’ont acquise les partenaires en s’associant à des expertises complémentaires les unes aux autres.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Gérer la qualité du lait

http://www.managingmilkquality.com

Hoards dairymans

http://www.hoards.com/

Institut de technologie agro-alimentaire de La Pocatière

http://www.italp.qc.ca/




Commentaires