Lancement de la norme professionnelle et des outils d’apprentissage pour le métier d’ouvrier en production porcine

Longueil (Québec), 5 juin 2008 – AGRIcarrières, à l’invitation dela Commission des Partenaires du Marché du Travail, procédait, le 22 maidernier, au lancement de la norme professionnelle et des outilsd’apprentissage pour le métier d’ouvrier en production porcine auprès desagents du réseau d’Emploi-Québec.

La mise en oeuvre du Programme d’apprentissage en milieu de travail(PAMT) pour le métier d’ouvrier en production porcine fait suite à l’adoptionde la norme professionnelle par le ministre de l’Emploi et de la Solidaritésociale, M. Sam Hamad en juillet dernier. Rappelons que cette normeprofessionnelle a été développée par AGRIcarrières, avec la collaboration dela Fédération des producteurs de porcs du Québec (FPPQ).

« Nous tenons à féliciter AGRIcarrières pour la développement de ce PAMTpour un métier de notre secteur. AGRIcarrières a été à l’écoute des besoinsdes producteurs tout au long du processus, et a su bien cerner la réalité dutravail dans les entreprises porcines. » de dire madame Lyse Grenier,productrice porcine dans la région Chaudière-Appalaches et administratrice dela FPPQ. D’ailleurs, afin de tenir compte des particularités du travail des ouvriers en production porcine, AGRIcarrières a développé la norme professionnelle et les outils d’apprentissage, qui accompagneront les compagnons et les apprentis tout au long du PAMT, en tenant compte des quatre contextes de travail de la production. En effet, un ouvrier peut travaillerdans l’un ou plusieurs des contextes; soit en gestation, en mise bas, enpouponnière ou en engraissement selon l’entreprise.

Le PAMT pour le métier d’ouvrier en production porcine est le deuxièmePAMT qu’AGRIcarrières initie après celui pour le métier d’ouvrier enproduction laitière. Pour AGRIcarrières, le PAMT est une mesure qui estprofitable autant pour les entreprises que pour les employés. Les employeursbénéficient d’une main-d’oeuvre plus qualifiée et plus productive tandis queles ouvriers développent leurs compétences et acquièrent de l’expérience, touten obtenant un certificat de qualification professionnelle.

Les entreprises intéressées à obtenir davantage d’informations sur lePAMT pour le métier d’ouvrier en production porcine peuvent le faire encommuniquant avec l’agent à l’apprentissage du centre local d’emploi (CLE) deleur région. AGRIcarrières procèdera, dès l’automne, à une vaste campagne depromotion des PAMT reliés au secteur agricole.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Comité sectoriel de main-d’oeuvre de la production agricole
http://www.cose.upa.qc.ca

Le Porc du Québec
http://www.leporcduquebec.qc.ca/


Commentaires