Les robots prennent le champ

Équipés de panneaux solaires et de quatre roues motrices, ils révolutionnent la gestion des pâturages.

On reconnaît l’efficacitéde la technique de pâturagespar bandes. Cette façon de fairedonne accès aux animaux à unesection du pâturage à la fois. Decette façon, il n’y a pas de gaspillaged’herbe fraîche. On réduitles pertes causées par le piétinementet les problèmes d’herbesouillée par les excréments. Lesanimaux ont continuellementaccès à une herbe de haute qualité,ce qui contribue à maintenirune production de lait élevée.

Cependant, cette technique ale désavantage d’être exigeanteen main-d’oeuvre. Il faut continuellementdéplacer la clôtureélectrique pour donner accès auxtroupeaux à de nouvelles parcellesd’herbe.

Les robots Voyager de Lelyrésolvent ce problème en déplaçantautomatiquement la clôtureélectrique pour l’éleveur.Le principe de fonctionnementest simple. En premier, deuxcâbles sont tendus parallèlement,dans le pâturage, pour délimiterla bande d’herbe à brouter. Lesrobots, placés de chaque côté descâbles, sont reliés entre eux par uncâble électrifié. Durant la journée,à mesure que les vaches broutent,les robots avancent pour leur donneraccès à des sections d’herbefraîche.

L’éleveur programme la cadenced’avancement des robots. Ceux-cisont actionnés par des moteursélectriques. Des panneaux solaireschargent les piles et assurentl’autonomie des robots. Les roues de métal procurent une bonnetraction tout en minimisant lepiétinement de l’herbe.

Pour synchroniser leurs déplacements,les deux robots communiquententre eux par ondes« Bluetooth », une technologie deréseaux sans fil courte distance.

L’éleveur peut aussi programmerles automates pour sortir letroupeau de la parcelle à des heuresdé terminées, par exemple pourla traite.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Lely Canada
http://www.lely.ca


Commentaires