Améliorer la santé de la glande mammaire

Quelles sont les meilleures mesures pour améliorer la santé de la glande mammaire? L’équipe du chercheur Simon Dufour du Réseau canadien de la recherche sur la mammite bovine s’y est attardé.

Dans les troupeaux ayant un comptage de cellules somatiques (CCS) de moins de 200 000, les staphylocoques coagulase-négatifs (SCN) sont considérés comme les principaux responsables du CCS du réservoir du lait. Pour réussir à abaisser le CCS, il faut donc réussir à diminuer la présence d’infections liées à ces bactéries. Les chercheurs ont identifié trois pratiques qui ont le plus de potentiel à ce niveau.

1. Type de litière

Les SCN sont fortement associés à l’environnement de la vache. Ainsi, les vaches logées sur litière de sable avaient un risque d’acquisition d’infection à SCN de 3,7 fois moins élevées que la litière de paille et de 1,8 fois plus faible que celles logées sur litière à base de produits de bois.

2. Pâturage

Les quartiers des vaches ayant accès au pâturage courraient 1,9 fois moins de risque de devenir infectés par SCN. L’utilisation d’un parc d’exercice, gazonné ou non, de démontrait pas un effet préventif similaire.

3. Trayeurs motivés

Dans les troupeaux où les trayeurs recevaient un bonus pour la qualité du lait, le risque d’acquisition d’infections à SCN était 3,0 fois plus faible. Deux facteurs sont en jeu: les trayeurs démontrent une plus grande motivation et une plus grande attention, et les producteurs sont plus conscientisés.

Dans le prochain article, découvrez les mesures pour améliorer la santé de la glande mammaire dans les troupeaux ayant un haut CCS.



Autres articles