12 polluants toxiques qui seront interdits

Stockholm (Suède), 22 mai 2001 – Voici la liste des 12 polluants organiques persistants (POP), des produits chimiques hautement toxiques surnommés « les douze salopards », dont l’interdiction progressive est programmée par le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE):

-l’aldrine: cet insecticide est utilisé contre les termites en sylviculture et dans le bâtiment, contre les insectes dans les silos céréaliers et les champs de mais, et parfois contre les mouches tsé-tsé. Il ne semble plus être produit, mais des stocks peuvent encore exister. Ce produit est hautement toxique et cancérigène

-le chlordane: cet insecticide est utilisé contre les termites et les fourmis dans les bâtiments, les champs et les plantations forestières, mais aussi contre le lucane cerf-volant. Sa production s’est arrêtée en 1997, mais des stocks peuvent encore exister. Le chlordane endommage le système immunitaire

-le dieldrine: cet insecticide est similaire à l’aldrine. Il n’est lui aussi plus produit, mais des stocks peuvent encore exister. Le dieldrine endommage la fertilité

-le DDT: cet insecticide est utilisé essentiellement contre les moustiques vecteurs du paludisme, les mouches tsé-tsé et -de façon illégale- dans les champs. Près de 50.000 tonnes sont produites par an. Le DDT entraîne une baisse de la fertilité

-l’endrine: cet insecticide est utilisé dans les champs de mais, de riz, de coton et de canne à sucre, mais aussi contre les souris. Il n’est probablement plus produit et utilisé. L’endrine est cancérigène

-l’heptachlore: cet insecticide est utilisé contre les termites et les fourmis dans les champs, les bâtiments et les plantations forestières, mais aussi contre les vers. Sa production s’est arrêtée en 1997, mais des stocks peuvent encore exister. L’heptachlore est cancérigène et endommage la fertilité

-le mirex: cet insecticide est utilisé contre les termites et les fourmis dans les champs, les prairies, les plantations forestières et les bâtiments. On l’utilise aussi comme produit retardant contre le feu. Il pourrait encore être produit en petites quantités. Le mirex est cancérigène

-le toxaphène: cet insecticide est utilisé dans l’agriculture et contre les moustiques. Le toxaphène peut entraîner un cancer de la thyroide

-les polychlorobiphényls (PCB): ces produits chimiques sont utilisés dans les transformateurs électriques et les condensateurs, mais aussi comme additifs dans la peinture et les matières plastiques. Les PCB endommagent les systèmes immunitaires et reproductifs des animaux sauvages

-l’hexachlorobenzène: cet insecticide, un temps utilisé comme fongicide, est un sous-produit de la fabrication d’autres produits chimiques. L’hexachlorobenzène endommage les systèmes immunitaires et reproductifs

-les dioxines: ce sous-produit industriel provient de l’incinération des déchets ainsi que des pots d’échappement des véhicules. Cancérigène, la dioxine endommage le système immunitaire et la fertilité

-les furanes: parfois utilisés comme solvant dans les plastiques et les résines, ces sous-produits toxiques proviennent de la production industrielle et de l’incinération de déchets. Les furanes sont aussi dangereux que les dioxines.

Source : AP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE)

http://www.unep.org/

Commentaires