2,1 millions $ pour la recherche dans le secteur bioalimentaire

Québec (Québec), 25 octobre 2001 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Maxime Arseneau, annonce l’octroi d’une aide financière de 2,1 millions de dollars à huit institutions universitaires québécoises pour la réalisation de 16 projets de recherche et développement dans le secteur bioalimentaire. « La recherche et la formation sont indispensables à l’essor du secteur bioalimentaire québécois qui doit sans cesse innover afin de répondre aux exigences de plus en plus élevées des consommatrices et consommateurs d’ici et d’ailleurs dans le monde », a affirmé le ministre.

Ainsi, l’Université Laval, l’Université McGill, l’Université de Montréal, l’Université du Québec à Montréal, l’Université de Sherbrooke, l’Université du Québec à Rimouski, l’Université du Québec à Trois-Rivières et l’Institut Armand-Frappier se partageront la somme de 2,1 millions de dollars pour la réalisation de projets ayant débuté au cours de la présente année.

Un premier montant de 1,7 million de dollars, accordé dans le cadre du volet recherche, permettra l’acquisition de nouvelles connaissances et la formation de jeunes chercheuses et chercheurs, entre autres par l’octroi de bourses et la participation à des projets de recherche.

En ce qui concerne le volet développement expérimental, le MAPAQ s’associe aux partenaires du secteur bioalimentaire afin de favoriser l’innovation technologique et la valorisation des résultats de recherche par l’implantation en industrie des nouvelles technologies. Le MAPAQ et l’industrie bioalimentaire investissent respectivement 400 000 $ dans ce deuxième volet. « Je suis heureux de ce partenariat qui démontre la volonté des intervenants du milieu de travailler ensemble pour améliorer les résultats et l’efficacité de la R & D et ainsi assurer la compétitivité du secteur », a conclu M. Arseneau.

Ce soutien est accordé dans le cadre du « Programme d’aide à la recherche en agriculture, pêcherie et alimentation 1999-2002. »


LISTE DES PROJETS SUBVENTIONNES
_________________________________________________________________________
INRS-INSTITUT ARMAND-FRAPPIER
_________________________________________________________________________
Développement d’un enrobage bioactif pour réduire le transfert
d’humidité et inhiber la croissance microbienne dans les mets
préparés 57 480 $
_________________________________________________________________________
UNIVERSITE DE MONTREAL
_________________________________________________________________________
Comparaison des méthodes moléculaires de détection d’animaux
porteurs d’Actinobacillus pleuropneumoniae (App) 93 300 $
_________________________________________________________________________
UNIVERSITE DE SHERBROOKE
_________________________________________________________________________
Augmentation de la qualité des pommes de terre par l’emploi
d’un agent de lutte biologique et de la rotation des cultures 107 595 $
_________________________________________________________________________
UNIVERSITE DU QUEBEC A MONTREAL
_________________________________________________________________________
Méthodes de surveillance des infections à circovirus chez la
volaille en relation avec la sensibilité à des infections
secondaires et la persistance du virus dans la carcasse 211 500 $
_________________________________________________________________________
UNIVERSITE DU QUEBEC A RIMOUSKI
_________________________________________________________________________
Caractérisation et évaluation du potentiel d’extraction et
d’utilisation de biomolécules à haute valeur commerciale chez
le loup atlantique et le loup tacheté dans un contexte de
diversification de commercialisation d’une production aquicole 118 920 $
_________________________________________________________________________
UNIVERSITE DU QUEBEC A TROIS-RIVIERES
_________________________________________________________________________
Développement de luzerne à haute valeur nutritive pour
utilisation en production animale 70 880 $
_________________________________________________________________________
UNIVERSITE LAVAL
_________________________________________________________________________
Mesure de la teneur en eau dans les fourrages par les propriétés
diélectriques et maîtrise de cette teneur en eau par l’optimisation des
techniques durant la récolte, l’entreposage et le transport du foin
destiné à la commercialisation 192 625 $
_________________________________________________________________________
Valeur nutraceutique des champignons comestibles du Québec 180 000 $
_________________________________________________________________________
Détermination des courbes de croissance en viande maigre
pour différents génotypes d’agneaux lourds 137 000 $
_________________________________________________________________________
Production de veaux de boucherie via des naissances
multiples (jumeaux) avec des vaches laitières destinées
à la réforme comme porteuses et nourricières grâce aux
technologies de la reproduction 105 000 $
_________________________________________________________________________
Supplémentation en acide folique de la ration des brebis
en début de gestation pour améliorer la prolificité et
la productivité 72 284 $
_________________________________________________________________________
UNIVERSITE MCGILL
_________________________________________________________________________
A Novel Nutraceutical Product – A Structured Lipid Molecule
with Potentially Immense Health Benefits 114 000 $
_________________________________________________________________________
Microbiological and Process Modeling for Promoting Safety,
Stability and Quality of High Pressure Treated Foods 94 900 $
_________________________________________________________________________
Development of an Early Warning System for Potato Postharvest
Diseases Based on Volatile Fingerprints, and Disease
Suppression with Natural Chemicals and Biocontrol Agents 160 000 $
_________________________________________________________________________
Approche multidisciplinaire de l’agro-écosystème des
aspergeraies pour le contrôle de la fusariose,
l’agromyze, et le cryocère afin de permettre une
production compétitive soutenue 220 000 $
_________________________________________________________________________
Perception des risques environnementaux des producteurs
agricoles et des consommateurs reliés aux pratiques
agricoles au Québec 204 950 $
_________________________________________________________________________

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Université de Montréal (UdeM)

http://www.umontreal.ca/

Université de Sherbrooke

http://www.usherb.ca

Université du Québec à Montréal (UQAM)

http://www.uqam.ca/

Université du Québec à Rimouski (UQAR)

http://www.uqar.uquebec.ca/

Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

http://www.uqtr.uquebec.ca/

Université Laval

http://www.ulaval.ca/

Université McGill

http://www.mcgill.ca/

Commentaires