2,2 millions de dollars pour les routes céréalières en Colombie-Britannique

Vancouver (Colombie-Britannique), 8 juin 2001 – Un montant de 2,2 millions de dollars sera affecté à la réfection des routes de la Colombie-Britannique où le transport du grain est particulièrement intensif.

Les fonds pour les travaux de construction et de réfection ont été annoncés aujourd’hui par le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, lors d’un discours livré à la Conférence de la confédération internationale du commerce et de l’industrie des légumes secs qui se déroule à Vancouver.

L’aide sera versée au cours des cinq prochaines années dans le cadre du Programme des routes utilisées pour le transport du grain des Prairies (PRTGP), un programme du gouvernement fédéral. Elle représente la part de la province de l’enveloppe de 175 millions de dollars du PRCP annoncée en mai dernier pour l’amélioration du réseau routier de chacune des quatre provinces de l’Ouest.

En Colombie-Britannique, les fonds du PRTGP serviront à l’amélioration des routes céréalières désignées dans la région de la rivière de la Paix.

« Le transport est l’un des facteurs clés qui influent sur la rentabilité des céréaliculteurs de la Colombie-Britannique, a déclaré M. Vanclief. Les routes céréalières constituent une partie intégrante du réseau de transport pour les agriculteurs, et elles sont essentielles pour le maintien de collectivités rurales fortes. Il est important qu’elles soient dans le meilleur état possible. Ce programme est l’un des moyens que nous avons mis en oeuvre pour respecter cette priorité. »

M. Vanclief a ajouté que ces fonds importants seront investis de façon stratégique afin d’en optimiser les retombées, et que le programme sera axé sur les principaux corridors utilisés pour transporter le grain qui n’emprunte plus le système ferroviaire.

Les représentants du gouvernement fédéral et du gouvernement de la Colombie-Britannique administreront le programme et approuveront les travaux. Le programme démarrera dès cette année, et les projets devront être menés à terme d’ici le 31 décembre 2006.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires