Adoption du projet de loi visant la régularisation et le développement d’abattoirs de proximité

Québec (Québec), 29 mai 2009 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches et du Centre-du-Québec et député de Frontenac, M. Laurent Lessard, est fier d’annoncer que l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi no 4 sur la régularisation et le développement d’abattoirs de proximité et modifiant la Loi sur les produits alimentaires.

L’objet principal de cette loi est de favoriser le développement régional en assurant la survie des abattoirs qui menaient des activités sans avoir de permis et en permettant l’implantation d’un nouveau type d’abattoir de proximité. Par cette nouvelle loi, le Québec améliorera les standards de production et les normes d’hygiène et de salubrité en la matière.

« C’est un grand progrès que nous accomplissons aujourd’hui et qui profitera à l’ensemble de l’industrie agroalimentaire québécoise. Ce dossier est sur la table depuis 30 ans et l’adoption à l’unanimité de ce projet de loi est la preuve que travailler ensemble donne des résultats structurants et porteurs d’avenir. La nouvelle loi répondra donc aux besoins des producteurs, des transformateurs et des consommateurs tout en tenant compte des circuits de commercialisation existants. Il est essentiel que les producteurs des différentes régions du Québec puissent disposer d’un service d’abattage à proximité; il en va de la vitalité économique de plusieurs collectivités », a souligné le ministre Lessard.

En adoptant ce projet de loi, le gouvernement donne suite à une recommandation de la Commission sur l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire québécois et concrétise un autre élément de la vision qu’il s’est donnée pour bâtir l’avenir du secteur agricole et agroalimentaire. L’adoption du projet de loi permet également d’atteindre les visées du gouvernement quant à l’occupation du territoire et la mise en valeur des circuits courts de commercialisation. « Le consommateur pourra donc trouver près de chez lui des aliments de qualité produits localement. Voilà une raison de plus de mettre le Québec dans son assiette! », a ajouté M. Lessard.

Pour plus d’information, on peut consulter le site Internet du Ministère.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires