Algues bleues : Greenpeace demande à Québec d’annuler une entente avec l’UPA

Montréal (Québec), 30 juillet 2007 – Greenpeace demande au gouvernement du Québec d’annuler l’entente qu’il a signée, le 6 décembre 2006, avec l’Union des producteurs agricoles et qui exempte le milieu agricole de toute nouvelle mesure environnementale d’ici 2010(1). Dans le but de diminuer au minimum lescharges de phosphore issues de terres agricoles, Québec doit immédiatementrevoir le modèle industriel de l’agriculture afin de changer les pratiques decette industrie et imprimer un virage majeur vers une agricultureécologiquement durable.

« Va-t-il falloir continuer à regarder jusqu’en 2010 ce gouvernementfermer des lacs et des plages sans qu’il ne comprenne et nous explique lepourquoi ou qu’il ne s’attaque aux plus importantes causes de la proliférationdes cyanobactéries », interroge Eric Darier, de la campagne Agriculture deGreenpeace. « La contamination de nos plans d’eau est un signal de plus de ladégradation de notre environnement. Elle donne un indice flagrant despolitiques inadéquates du gouvernement du Québec ».

Selon Greenpeace, il y a urgence de diminuer les charges de phosphoreprovenant des bassins versant alimentant des lacs contaminés, particulièrementdans les régions aux cheptels nombreux ou celles ou l’on pratique lamonoculture du mais. « De nombreux rapports ont établi que les excédents dephosphores provenant de pratiques agricultures non écologiques demeurent lasource principale (généralement les 3/4) de propagation des algues bleues, etce, jusqu’à la mort des lacs et des cours d’eau », constate Eric Darier.

La situation actuelle des algues bleues au Québec cristalliseparfaitement les nombreux problèmes reliés à nos façons de faire enagriculture. « Après plus de 30 ans d’industrialisation à outrance (porcheriesindustrielles, monoculture du mais, OGM, pesticides, herbicides, engrais,déboisement, etc.), il semble de plus en plus évident que nos milieux naturelsatteignent un point de non-retour », affirme Eric Darier. De l’avis deGreenpeace, Québec doit prendre un virage vert rapidement et faire en sorteque tous ceux qui sont à la source des problèmes de contamination, y comprisle milieu agricole, aient la chance de faire partie des solutions.

« Lors d’une visite officielle au lac Selby, en Estrie, au cours duweek-end, j’ai pu constater la volonté farouche des résidents de ce lac derésoudre à la source la contamination de leur plan d’eau aux cyanobactéries »,raconte Eric Darier. « De plus en plus de citoyens, dans toutes les régions duQuébec, souhaitent collaborer. Cependant, l’approche mitigée et volontaristequ’a choisie jusqu’à présent le gouvernement du Québec, et surtout l’exemptiondonnée à l’UPA jusqu’en 2010, n’envoie pas un bon message ni aux citoyens, niaux agriculteurs qui veulent agir de façon plus responsable en matièred’environnement » constate Eric Darier.

Greenpeace a d’autant plus de mal à s’expliquer l’inaction dugouvernement de Jean Charest concernant les questions agroenvironnementales,« qu’il existe de nombreuses solutions ou pratiques en agriculture ». Lorsd’audiences régionales tenues en hiver et au printemps dernier, la Commissionsur l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire(2), a entendu desdouzaines et des douzaines de mémoires et de témoignages partout au Québec surde bonnes pratiques agricoles écologiques telle que l’agriculture biologique.« Malheureusement, ces bonnes pratiques agroécologiques ne reçoivent pas ou peud’aide du gouvernement qui continue par contre à subventionner généreusementles pratiques agricoles qui ne sont ni écologiquement ni socialementdurables », conclut Eric Darier. Greenpeace participera aux audiencesnationales de la CAAAQ, début septembre et proposera 24 recommandationsstructurantes pour une agriculture plus verte.

(1)http://www.greenpeace.org/canada/fr/actualites/cyanobacteries-algues-bleues-charest
(2) www.caaaq.qc.ca

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Commission sur l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire québécois (CAAAQ)
http://www.caaaq.gouv.qc.ca/

Greenpeace Canada
http://www.greenpeacecanada.org/

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires