Amélioration de la liaison routière Chicoutimi – Laterrière – La Baie : impact sur les terres agricoles

Québec (Québec), 12 février 2002 – Le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) rend accessible à la population, à la demande du ministre d’Etat à l’Environnement et à l’Eau et ministre de l’Environnement, M. André Boisclair, l’étude d’impact concernant le projet d’amélioration de la liaison routière Chicoutimi – Laterrière – La Baie par le ministère des Transports.

La consultation publique

A compter d’aujourd’hui, et ce, pour une période de 45 jours, soit du 12

février au 29 mars 2002, l’étude d’impact décrivant le projet et ses
répercussions sur l’environnement peut être consultée au bureau du BAPE à
Québec ainsi qu’à l’Université du Québec à Montréal. L’ensemble du dossier est
également disponible aux endroits suivants :

  • Hôtel de ville, Ville de La Baie, 422, rue Victoria, La Baie ;

  • Bibliothèque municipale, Ville de La Baie, 1911, 6e Avenue, La Baie ;

  • Hôtel de ville de Laterrière, Service des loisirs, 6166, rue Notre-Dame, Laterrière ;

  • Université du Québec à Chicoutimi, Bibliothèque, 5555, boul. de l’Université, Chicoutimi.

Il est aussi possible de consulter le site Internet du BAPE, à la rubrique « Périodes d’information ».

La rencontre d’information

Des représentants du BAPE animeront une séance d’information publique,

avec la participation du promoteur et du ministère de l’Environnement. Cette
séance se tiendra le 27 février 2002, à 19 h 30, à la Salle du conseil de
l’arrondissement La Baie, 422, rue Victoria à La Baie. Les personnes
participant à cette séance pourront alors s’informer sur toute question
concernant le projet, l’étude d’impact ou la procédure d’évaluation
environnementale.

La demande d’audience publique

Toute personne, groupe ou municipalité peut faire une demande d’audience
publique pendant la période d’information et de consultation publiques. Cette
demande doit être transmise, par écrit, au plus tard le 29 mars 2002, au
ministre d’Etat à l’Environnement et à l’Eau et ministre de l’Environnement,
M. André Boisclair, 675, boul. René-Lévesque Est, 30e étage, Québec, G1R 5V7.
Le requérant doit y indiquer les motifs de sa demande et son intérêt par
rapport au milieu touché.

Le projet

Le projet consiste en l’amélioration de la liaison routière entre
Chicoutimi, Laterrière et La Baie. La longueur totale de ce tronçon de
l’autoroute 70 serait de 13,5 km et s’étendrait sur le territoire des
municipalités de Chicoutimi, Laterrière et La Baie. La construction de ce
tronçon débuterait à Chicoutimi, à l’intersection de l’autoroute 70 et de la
route 170, et suivrait le parcours de cette dernière entre la voie ferrée et
la route 170 jusqu’au chemin du Plateau. A cet endroit, le tracé bifurquerait
en direction nord, traverserait le chemin de fer et longerait le lot 468
jusqu’à la route 170 à La Baie. L’autoroute traverserait ensuite le rang
Sainte-Famille, les chemins Saint-Roch, du Plateau et de la Ligne-Bagot et
franchirait les rivières du Moulin et Gauthier ainsi que la voie ferrée.
L’emprise nominale de la route serait de 90 m et comprendrait trois
échangeurs. Ce projet constitue la quatrième phase d’un programme qui vise la
construction d’un lien rapide et de grande capacité entre les secteurs du
Saguenay et du Lac-Saint-Jean. Le coût de réalisation du projet est estimé à
62,9 millions de dollars.

Les répercussions prévues et les mesures d’atténuation

Malgré de nombreuses mesures prévues pour atténuer les impacts liés à la
construction et à la présence du nouveau corridor autoroutier, les impacts se
font surtout sentir sur le milieu bâti, principalement en raison du nombre
élevé d’expropriations. La perte de terres agricoles et sylvicoles sont les
autres impacts majeurs générés par le projet.

Les personnes intéressées à obtenir plus d’information peuvent
communiquer avec Mme Marielle Jean, agente d’information, au (418) 643-7447
ou, sans frais, au 1 800 463-4732, ou par courrier électronique à
[email protected] .

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE)

http://www.bape.gouv.qc.ca/

Ministère de l’Environnement du Québec

http://www.menv.gouv.qc.ca

Commentaires