Amélioration du système canadien de salubrité des aliments

Ottawa (Ontario), 25 septembre 2000 – Le gouvernement du Canada investit une somme de 11,4 millions de dollars afin d’améliorer le système canadien de salubrité des aliments.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a annoncé aujourd’hui l’octroi de cette aide financière au Programme canadien d’adaptation à la salubrité alimentaire (PCASA), un partenariat entre le gouvernement et le secteur qui s’inscrit dans le cadre du Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR) du gouvernement du Canada.

« Le programme permettra à tous les intervenants du secteur agroalimentaire de conjuguer leurs efforts pour mettre au point de meilleurs systèmes de gestion en matière de salubrité alimentaire, a souligné M. Vanclief. Il aidera le Canada à maintenir sa réputation de fournisseur fiable d’aliments et de boissons salubres sur les marchés nationaux et internationaux. »

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a créé le PCASA après une série de consultations avec les intervenants du secteur. Dans le cadre du programme, des fonds seront mis à la disposition des associations ou des groupes nationaux qui s’occupent de la production, de la commercialisation, de la distribution et de la préparation des aliments. Ces fonds permettront à ces groupes d’élaborer des stratégies, des outils et des systèmes de gestion du risque pour améliorer la salubrité d’un bout à l’autre de la chaîne alimentaire, en utilisant le Système d’analyse des risques et de maîtrise des points critiques (HACCP).

On mettra sur pied un comité technique consultatif pour cerner les besoins et les priorités du secteur et répartir les fonds entre les groupes admissibles. Tous les segments de l’industrie alimentaire seront représentés au sein du comité.

Le PCASA, dont l’ACIA assurera la mise en œuvre, va dans le sens d’autres initiatives fédérales comme le Programme canadien de salubrité des aliments à la ferme (PCSAF), une activité financée par le FCADR. Le PCSAF, un partenariat entre le gouvernement fédéral et le secteur, aide les associations nationales de produits agricoles à élaborer les stratégies et les outils dont les producteurs ont besoin pour prendre des mesures de salubrité alimentaire à la ferme en adhérant aux principes du système HACCP.

Le FCADR, une initiative dotée d’un budget annuel de 60 millions de dollars, a été créé lors du dépôt du Budget fédéral de 1995 et fait partie des mécanismes importants que le gouvernement du Canada a mis en place afin d’améliorer la compétitivité du secteur agricole et agroalimentaire sur le marché mondial. La salubrité et la qualité des aliments représentent l’une des six priorités du FCADR.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)

http://www.cfia-acia.agr.ca/

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires