Aux Champs d’Elisé table sur le SIAL Montréal 2005 pour gruger des parts de marché canadien et international

Marieville (Québec), 13 avril 2005 – Aux Champs d’Elisé profitera de sa présence au Salon international de l’alimentation (SIAL) Montréal 2005 pour faire connaître ses nouveaux produits et solidifier les liens avec ses distributeurs afin de pénétrer plus avant le marché canadien et international.

Seul producteur de foie gras qui tiendra kiosque à la foire mondialementrenommée – c’est sa troisième présence en autant d’éditions montréalaises -,Aux Champs d’Elisé cherche à accroître substantiellement sa présence chez lesdétaillants alors que ses produits sont surtout bien en vue sur la table desrestaurateurs. Au Québec, des progrès importants ont été réalisés à cechapitre depuis un an alors que Loblaw et Costco leur font maintenant uneplace intéressante, soit en permanence ou en dégustation.

L’entreprise de Marieville veut maintenant que les consommateurs desautres provinces canadiennes et des Etats-Unis puissent également avoirdavantage accès à ses produits. Ceux-ci se résument principalement à: foiegras, magret et cuisse dans la gamme de produits crus; mousse et terrine defoie gras, foie gras cuit au torchon, magret séché fumé entier ou tranché dansle créneau de la nourriture transformée ainsi que sa réputée pintade de lait.

Un ambassadeur hors pair
Le président et fondateur de Aux Champs d’Elisé, Elisé François,contribue à l’offensive visant à élargir les horizons de l’entreprise enremplissant à temps plein depuis un peu plus d’un an le rôle d’ambassadeur.M. François parcourt principalement le Canada et les Etats-Unis – surtout cedernier pays – afin de rencontrer les restaurateurs et participer à des foiresalimentaires pour parler des conditions dans lesquelles s’effectue laproduction à sa ferme et suggérer des façons d’apprêter le canard. Il seraévidemment présent au SIAL Montréal 2005.

Aux Champs d’Elisé célèbrent leurs 30 ans de fondation cette année.Cependant, ce n’est que depuis 1988, alors à un stade artisanal, que la fermemontérégienne produit du foie gras. Ses activités sont consacréesexclusivement à cette production depuis 1998. Elles s’appuient sur les canardsmulards, un croisement entre le canard de Pékin et celui de Barbarie. En plusd’une unité de gavage située à Rougemont, le producteur agricole dispose deneuf fermes d’élevage et de trois sites de quarantaine, disséminés àMarieville et aux alentours.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

SIAL Montréal
http://www.sialmontreal.com/

Commentaires